Ecobank
AfrikaTech
AGC
Senacip
Accueil » Politique » Pour Lansana Kouyaté, Sidya Touré a commis une erreur en acceptant d’être le haut représentant d’Alpha Condé

Pour Lansana Kouyaté, Sidya Touré a commis une erreur en acceptant d’être le haut représentant d’Alpha Condé

Un rapprochement entre les formations politiques de Lansana Kouyaté et Sidya Touré se profilait à l’horizon.  Le leader du Parti de l’espoir pour le développement national (PEDN) a été amené à dévoiler les raisons de la non concrétisation du projet d’alliance avec l’Union des forces républicaines (UFR).

‘’A un moment donné, je dois le reconnaitre, Sidya Touré et moi en avions parlé. Je lui ai dit ‘mon cher, soyons francs entre nous. Tu es haut représentant du président de la République, donc, tu as déjà un pied là-dedans’’’, rapporte l’ancien Premier ministre dans un entretien à Espace FM depuis Paris.

Lansana Kouyaté estime que Sidya Touré a commis une erreur en acceptant le poste de haut représentant du chef de l’Etat. ‘’C’est une erreur (…).  Je lui ai posé une exigence pour qu’il puisse éclaircir ses rapports avec le gouvernement, mais il ne l’a pas fait’’, regrette le dirigeant du PEDN.

‘’S’il veut que nous allions ensemble, il faut que sa tenue vis-à-vis du président soit claire et nette. Tant qu’il ne le fera pas,  je ne serai pas intéressé’’, indique-t-il encore, insistant sur le fait que le président de l’UFR est le ‘’haut représentant du chef de l’Etat, il a un titre, une voiture VA et tout ce qu’il y a comme artifices de cette fonction’’.

Salématou BALDE, pour VisionGuinee.Info




6 comments

  1. Pourtant c est mr sydia toure qui sera le successeur potentiel du président alpha Condé en 2020.lansana kouyate quant a vous , vous serez toujours a l aventurie

  2. Sidya sera successeur d’Alpha parce que ce choix n’appartient pas au peuple et d’ailleurs, quant est-ce qu’il a représenté son chef en tant que haut représentant?

  3. C’est Dieu qui définit le destin de chacun de nous…

  4. «haut représentant du président de la république » ,une autre fonction fantaisiste fabriquée par le PRAC pour tuer la carrière politique d Sidya. Et ça lui semble réussi, car Sidya devient de plus en plus isolé sur la scène politique nationale. Il n’a pas réussi à se donner du poids au côté du PRAC,il a créé une crise de confiance entre lui et ses anciens alliés de 2010 voire ses admirateurs depuis 1996 et il a déçu un bon nombre de ses militants. Donc ce poste est un vrai poison.

    Ça se dit tout le temps, il n’est jamais tard pour bien faire. Il est donc temps pour Sidya de rompre cette alliance contre vision avec le PRAC. Je rappelle que le PRAC est un socialiste, je ne crois pas convaincu, aussi un divisionniste de rang mondial et Sidya, un libéral rassembleur. Donc la balle est dans le camp de Sidya ,à lui de jouer la contre ou le tiki taka.

    Lansana Kouyaté ,même si je lui reconnais une certaine pédagogie à attirer l’attention des gens,mais je le trouve hypocrite. On peut pas réussir ou échouer à ce qu’on a pas essayer. Au lieu de passer tout son temps à critiquer voire saboter ce que d’autres politiques font ,qu’il revienne sur le terrain proposer le sans faute. Il devient sans se rendre compte une risée politique.

  5. Mes.Sydia au moins participé au développement du pays en représentant le Président et en conseillant .mais Kouyaté passe tout son temps à l’extérieur et à raconter de tout et de rien l’erreur est de fuir les réalités du pays au lieu de le affronter.(

  6. Eh oui, cela coule de source que la position de SIDYA est ambiguë, politiquement trompeuse et voire inconséquente. Comme je l’ai déjà écrit dans mes précédents posts, avant cette pertinente observation de LK, on ne peut pas être à la fois opposant et conseiller au même chef d’Etat AC, surtout…
    La non participation directe au gouvernement d’IKF, sonne ainsi comme une stratégie d’enfant, destinée à distraire l’Opposition Crédible et les représentants locaux des « faiseurs de roi » occidentaux qui pilotent réellement le processus dit de démocratisation de la Guinée.
    Ce que LK finira bien par nous évoquer ouvertement, c’est ce fameux deal (bien réel) qui lie SIDYA à AC pour écarter, quoi qu’il arrive, toute possibilité d’élection d’un PRG issu de la communauté peule (…)
    Les paris sont ainsi déjà ouverts, il reste à savoir si un CDD, à qui l’on a fait opportunément endosser le « rôle de chef de file de l’opposition », saura enfin mesurer les véritables enjeux sociopolitiques qui se jouent notamment depuis le 4 février 2018.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info