Ecobank
AfrikaTech
AGC
Tech Generation
Accueil » Politique » L’opposition craint une nouvelle transition

L’opposition craint une nouvelle transition

En plénière lundi au QG de l’UFDG à Hamdallaye, l’opposition a exprimé des inquiétudes. Les adversaires politiques d’Alpha Condé craignent un probable glissement électoral qui pourrait conduire la Guinée vers une nouvelle transition politique.

A l’absence d’Alhousseine Makanera, c’est Boubacar Diallo, président du Parti pour la paix et le développement (PPD), qui a fait office de porte-parole de l’opposition.

‘’Nous n’irons pas aux élections avec cette CENI et ce fichier électoral qui est corrompu. Rien n’a évolué jusqu’à ce jour. Nous allons partir à l’offensive sur une probable reprise des manifestations pour exiger que les vrais résultats soient donnés et que ceux qui ont été effectivement élus soient installés dans leurs fonctions’’, a-t-il rapporté à la presse au terme de la plénière.

Au nom de l’opposition, il affirme que la Guinée risque de se diriger tout droit vers un glissement du calendrier électoral. ‘’Si le pouvoir traine les pieds, nous risquons de glisser le calendrier des législatives. Il sera inacceptable qu’un député, à l’expiration de son mandat, puisse voter des lois. Cela est inacceptable’’, a-t-il tonné.

‘’Si le calendrier des législatives glisse, on risque de tomber dans une situation inacceptable. C’est comme une nouvelle transition. Cela est très grave pour le pays. On ne s’est pas battus pour tout ce temps pour en arriver là’’, a-t-il rajouté devant un parterre de journalistes.

Le chef de file de l’opposition, en mission à l’étranger, rentrera au bercail le 28 juin prochain. Dès son retour, rassure un responsable de l’opposition, ‘’on vous donnera le programme des manifestations’’.

Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.Info

00224 666 90 54 16/boussouriou.bah@visionguinee.info

Abonnez vous à la newsletter de VisionGuinée pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

7 comments

  1. Depuis 2010 l’UFDG ne faire que manifester resultat, pres de 100 jeunes sacrifé et plusieurs blèssé par le sanguinaire CDD; d’autre on été paralysé à vis. Malgré ses Morts l’opposition continue de mettre les enfants d’autrui dans les rues de Conakry et laisser à la maison le leur, il est temps que la jeunesse prenne conscience pour ne plus se faire manipuler par ces sois disant opposant qui ne compte que sur les interéts. Pendant les manifestations aucun de leurs enfants ne participe a leur marche, se sont les enfants d’autruis qui sont manipulé pour aller les faires sacrifier et satifait leur besoin de sacrifice humain. Je lance un appel à la jeunesse de prendre conscience et de ne plus se faire manipuler.

    • la Guinée n’est pas en compétition avec la cote d’ivoire

    • Guinee vs Côte d’ivoire
      26 juin 2018 at 15 h 51 min ATTENTION QUI FAIT QUOI ? QUI 100 jeunes sacrifé et plusieurs blèssé

      Je lance un appel à la jeunesse de prendre conscience et de ne plus se faire manipuler. DONC SAH MORY TOURE, ALPHA YAYA, SEKOU TOURE ils n’avaient pas raison de se battre pour l’indépendance…………………….

  2. Mais a quel titre lance tu un soidissantt appel a la jeunesses pour un president soidissant elu Qui tue les enfants de Guinee

  3. #Kkoto je lance un appel à toi qui est aveuglé et la jeunesse d’arrêter de suivre ce sanguinaire de CDD qui laisse ses enfants à la maison et fait sorti les enfants d’autruis pour aller les faire tué. Pourquoi pendans les manifs ses enfants ne participe pas ? Tu ne me dira pas qu’ils sont superieurs aux enfants.

  4. L opposition ne craint pas une nouvelle transition en Guinée , l opposition moriibonde a plutôt peur de sa propre disparition

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info