Ecobank
Cliquez ici pour télécharger des études de marché pour investir en Afrique
GAC
Cliquez ici pour télécharger des études de marché pour investir en Afrique
Accueil » Politique » Gassama Diaby : ‘’Tant qu’on ne sanctionnera pas, la Guinée n’avancera pas’’

Gassama Diaby : ‘’Tant qu’on ne sanctionnera pas, la Guinée n’avancera pas’’

Dans les Grandes gueules du mercredi 27 juin, le ministre de l’Unité nationale et la citoyenneté a plaidé pour l’application stricte de la loi. Khalifa Gassama Diaby se dit convaincu que la Guinée ne se développera pas tant qu’elle ne mettra pas fin à l’impunité.

‘’A chaque fois qu’on parle de sujets d’intérêt national, on parle d’éducation et de sensibilisation. Or, on ne construit pas un pays sur la sensibilisation .Il faut appliquer la loi, il faut sanctionner ‘’, indique-t-il.

Gassama Diaby affirme que certains posent des actes, tout en sachant pertinemment qu’ils sont illégaux. ‘’Ils le font avec la certitude de ne pas en rendre compte’’, martèle le ministre de l’Unité nationale.

‘’On peut sensibiliser, peut-être les enfants et les jeunes, mais on ne gouverne pas, on ne construit pas une société sur des politiques de sensibilisation’’, insiste-t-il, précisant que ‘’tant qu’on ne sanctionnera pas dans ce pays, on n’avancera pas et on ne changera pas un certain nombre de réalités fâcheuses et tristes dans notre pays’’.

Salématou BALDE, pour VisionGuinee.Info

 

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

2 comments

  1. Kobolé à bira nagaè

    Bien dit Mr Diaby, car dans ce pays il y’a ceux qui paye pour les autres, tan qu’ont ne arret pas à accusé des honnêtes gens et permetre les grands bandits et voleurs nous diriger sans qu’on les tranferent au CPI, la Guinée sombrera dans la souffrance à jamais.

  2. Pour abonder encore plus concrètement dans le sens de ce que dit le ministre Gassama, rien ne pourra fonctionner en Guinée tant que notre justice aux ordres brillera entre autres par son refus d’organiser un procès comme celui des horreurs bestiales commises le 28 septembre 2009, dans le stade du même nom.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info