Accueil » Libre opinion » Augmentation du prix du carburant : appel à la résistance

Augmentation du prix du carburant : appel à la résistance

Le gouvernement est à l’assaut du peuple et le seul choix qui reste aux citoyens, c’est la résistance. S’il y a une autre cause pour laquelle j’appellerais à la désobéissance civile en plus de la nomination de Kassory Fofana comme Premier Ministre, c’est cette augmentation de 25% du prix d’essence dans un contexte socioéconomique pourtant très très difficile.

C’est en début de saison pluvieuse, avec le mois de juillet annonçant les grandes pluies et la période de soudure que le gouvernement choisit pour assommer le peuple. Déjà, tout le monde se plaignait de la dégradation du pouvoir d’achat des foyers et de la précarité de notre situation économique. Pourquoi le gouvernement aurait-il donc choisi un tel moment pour enclencher une augmentation des prix d’une telle proportion ?

Nous savons tous qu’une augmentation du prix de l’essence se répercutera directement dans tous les autres secteurs. En plus, les lois du marché étant ce qu’elles sont, ne soyons pas surpris de constater une augmentation allant jusqu’à 40% ou plus du prix de certains produits.

Si cette augmentation du prix de l’essence est due aux conditions de nos finances publiques, alors quelles sont les mesures prises par le gouvernement pour contenir ses propres dépenses ? Déjà, celles-ci étaient passées de 15 mille milliards en 2017 à plus de 20 mille milliards pour l’année 2018 alors que les recettes prévues n’étaient que de 17 mille milliards. Le gouvernement dépense plus qu’il ne mobilise en recettes. Pourquoi?

Pourquoi le budget de la présidence a été augmenté de plus de 14% entre 2017 et 2018 passant de 367 milliards à près de 420 milliards?  En quoi tout cet argent est-il investi si ce n’est pour entretenir les courtisans du palais et du président  ?

Pourquoi financer toutes ces institutions qui ne servent que de gouffres budgétaires car n’ayant vraiment aucun impact sur le développement économique de notre pays. Il y a des organes institutionnalisés dans notre pays qui ailleurs ne sont que de simples associations de professionnels ou de chercheurs, d’universitaires, etc.

Pourquoi le Conseil économique et social avec un budget de plus de 20 milliards ? Que fait la HAC avec un budget de 17,5 milliards ? Pourquoi le Médiateur de la République  avec un budget de près de 19 milliards ? Il fallait juste faire fonctionner la justice du pays non ? Pourquoi a-t-on une Cour suprême avec un budget de 27 milliards et une Cour constitutionnelle dotée d’un budget de plus de 19 milliards ? N’aurait on pas pu les combiner comme dans le passé  ?

Combien de milliards le gouvernement dépense t-il en bons de carburant, en perdiems et autres frais de voyages ou pour l’entretien du parc automobile des grosses cylindrées ? Combien de nos milliards sont-ils débloqués pour des projets qui ne verront jamais le jour ou pour des contrats qui sont fictifs ou qui ne seront jamais exécutés ? Combien de nos milliards sont perdus dans la corruption et les détournements ? Quelles sont les stratégies qui sont mises en œuvre pour lutter contre la corruption et quelles sont les dispositions prises pour punir ceux qui s’en rendent coupables ?

Lorsque le gouvernement aura fourni des réponses adéquates à toutes ces interrogations et qu’il nous aurait montré des actions visant à contenir les dépenses publiques et le gaspillage de nos maigres ressources ; seulement en ce moment qu’il devrait se prévaloir du droit de nous piquer nos maigres ressources.

D’ici là, seule la résistance peut sauver le peuple de ses dirigeants impitoyables.

Abdoulaye Barry
Portland, OR USA
ajbarry@live.com

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info