Accueil » Société » Le gouvernement aux syndicats sur la hausse du prix du carburant : ‘’Ce n’est pas la peine de créer la psychose’’

Le gouvernement aux syndicats sur la hausse du prix du carburant : ‘’Ce n’est pas la peine de créer la psychose’’

Pour protester contre la hausse du prix du carburant à la pompe, l’intercentrale syndicale va déclencher une grève générale de trois jours à compter du mercredi 4 juillet. Au cours d’une rencontre avec la presse ce mardi, le ministre des hydrocarbures a invité les mouvements syndicaux à venir autour de la table de négociations.

‘’On a déjà eu une première journée de négociations. J’espère que ça va continuer parce que cela a été instruit par le président de la République et son Premier ministre’’, indique Diakariaou Koulibaly.

Il précise que le prix du carburant est ‘’dynamique et ne dépend de personne. On ne peut pas fixer le prix du carburant comme on le fait pour les tomates qui viennent de nos jardins. Il se trouve que ça vient d’ailleurs, c’est un coût international. On n’a pas le choix’’.

Le gouvernement est prêt à discuter avec la classe syndicale autour des mesures d’accompagnement à envisager après la hausse du prix du carburant. ‘’On est tous d’accord que quand le prix du carburant change, les autres prix aussi changent’’, souligne le ministre des hydrocarbures. ‘’Il est important que l’Etat et ses partenaires sociaux se mettent ensemble pour convenir de mesures d’accompagnement’’, assure M. Koulibaly qui plaide pour une compréhension entre les différents acteurs.

‘’On connait bien ce pays. Le guinéen a le sens du consensus, du compromis. On a toujours réussi à parvenu à résoudre des problèmes. Je n’ai pas de doute que le gouvernement et acteurs sociaux se mettront ensemble pour s’entendre sur des mesures d’accompagnement. Ce n’est pas la peine de créer la psychose auprès de nos populations. Il y aura de compréhension’’, continue le conférencier.

Il souligne qu’il est du devoir du gouvernement et des acteurs sociaux de se retrouver autour de la table de négociations pour engager des pourparlers.

Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.Info
00224 666 905 416/boussouriou.bah@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

3 comments

  1. Nous ne sommes pas que le prix de carburant change car en Guinée ce prix n’a jamais baissé

  2. La méfiance serait un atout remarquable. J’en appelle à la population à la retenue face à certaines déclarations conduisant à la grève. Les grèves n’ont servi car des pauvres populations ont toujours payée cher dans les mouvements ou manifestations. Le peuple est aveugle par ce que les organisateurs des grèves les font le peuple suit et le bilan a toujours été regrettable, néfaste, désastreux et dépossessif de biens.

  3. La méfiance serait un atout remarquable. J’en appelle à la population à la retenue face à certaines déclarations conduisant à la grève. Les grèves n’ont servi car des pauvres populations ont toujours payée cher dans les mouvements ou manifestations. Le peuple est aveugle par ce que les organisateurs des grèves les font le peuple suit et le bilan a toujours été regrettable, néfaste, désastreux et dépossessif de biens.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info