Accueil » Économie » Bah Oury tire la sonnette d’alarme sur la gravité de la situation

Bah Oury tire la sonnette d’alarme sur la gravité de la situation

La crise sociale que traverse la Guinée à la suite d’augmentation du prix des produits pétroliers ne laisse pas indifférent l’ancien ministre de la réconciliation nationale qui séjourne dans la capitale sénégalaise.

Pour Bah Oury, ‘’la situation sociale en Guinée est devenue préoccupante suite à l’augmentation du prix du carburant’’. Il invite les partenaires sociaux et le gouvernement à prendre conscience de la ‘’complexité et de la gravité’’ de la situation dans laquelle se trouve le pays.

L’ancien banquier de souligner que ‘’l’évolution du prix du carburant en Guinée est davantage impactée par des causes internes qui sont spécifiques à l’économie nationale. Les causes externes comme le cours du baril sont certes à ne pas négliger, mais les incidences sociales pourraient être maîtrisées’’.

L’ex-patron du département de la réconciliation de poursuivre en rappelant que ‘’la faible résilience de la Guinée aux chocs extérieurs est due aux rigidités structurelles de l’économie guinéenne dont le pouvoir d’achat erratique et faible de la monnaie nationale et la faible capacité de collecte des ressources publiques’’.

Il assure qu’en Guinée, les deux moyens essentiels de la gestion macroéconomique présentent des lacunes depuis plusieurs décennies. ‘’Dans ce contexte où l’épargne nationale n’est pas suffisamment protégée, le moindre choc externe (prix baril) devient un séisme national’’, souligne Bah Oury sur son compte Twitter.

Pathé BAH, pour VisionGuinee.Info

00224 621 77 38 52/bahpathe17@gmail.com

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

One comment

  1. tu parle sans rien dire. C’est juste une position dhypocrite. Ne soutient pas et ne critique pas.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info