Accueil » Politique » Nouvelle loi sur la CENI : ‘’Il s’agit d’un arrangement entre copains de deux formations politiques’’

Nouvelle loi sur la CENI : ‘’Il s’agit d’un arrangement entre copains de deux formations politiques’’

L’adoption de la nouvelle loi sur la CENI a du mal à passer chez le député Alpha Ibrahima Sila Bah. Le président du Parti guinéen pour la renaissance et le progrès (PGRP) n’y est pas allé par quatre chemins pour qualifier ledit texte de torchon et de simple arrangement entre copains.  

‘’Le texte a-t-il été soumis à l’approbation de la commission des lois ?’’, cherche-t-il à savoir auprès de Kory Kondiano, président de l’assemblée nationale.

‘’C’est un torchon qu’on nous a soumis ici. C’est un torchon qu’on nous a présenté’’, proteste l’honorable Sila Bah, qui estime qu’il ‘’s’agit d’un arrangement entre copains de deux formations politiques pour prendre en otage une institution républicaine sur la base de résultats de deux élections nationales’’.

Il estime que la nouvelle loi sur la CENI va contribuer à renforcer la bipolarisation ainsi que la régionalisation. ‘’On n’est plus d’accord avec le parasitisme politique’’, lui lance l’un de ses collègues députés.

Droit dans ses bottes, le député Sila Bah poursuit : ‘’Dans le fond, il y a violation du principe constitutionnel d’égalité entre les partis politiques. Il y a aussi une violation du principe sacrosaint de séparation des pouvoirs (…). On limite la possibilité de nommer à la CENI aux partis qui ont [au moins] deux députés à l’assemblée nationale. C’est un arrangement entre copains’’.

‘’Monsieur le président, chronométrez son temps de parole’’, souhaite un élu, sans doute lassé d’entendre les plaintes de son collègue. ‘’Laissez-le se défendre’’, plaide un autre parlementaire.

‘’Nous ne sommes plus une vache laitière (…). Ne nous retardez pas pour rien !’’, s’exclame une élue de l’UFDG.

Salématou BALDE, pour VisionGuinee.Info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

3 comments

  1. Autant beaucoup de Guinéens n’aiment pas par un certain complexe (ils n’ont pas connu la colonisation)la France, autant ils sont comme les Français, la Guinée est devenu un pays de râleurs (moi compris mais c’est logique, je Frenchy), tjrs mécontents de tout !
    Pour la loi sur la Ceni, les Guinéens font comme si juste un mot  » technique » mis avec Ceni va par magie régler le problème de fraude électorale. Tous les présidents de la Ceni n’étaient officiellement et ouvertement affiliés à un parti politique, et ils étaient tous censés venir de la société civile, non? Donc ils sont aussi censés être des « techniciens » . Non ? Des hommes et des femmes corruptibles dans une Ceni  » technique » ou  » politique « , quelqu’un peut me dire la différence ? En 2010, le Général Sangaré n’était ni Guinéen ni politique, cela a fait quelle différence pour la fraude ?
    Bon! Pour être direct, seuls des textes améliorés, plus stricts qui dictent chaque procédure et la chronologie obligatoire avec des sanctions et de la prison sans sursis pour tout manquement avec limogeage du président de la Ceni qui sera tenu co-responsable , seuls ce genre de textes pour la Guinée pourraient donner une Ceni viable. Le reste juste basé sur la conscience et l’éthique des Hommes, ne marchera pas !

  2. Et alors ces 02 copains representent 90% du peuple

  3. Dieu merci, aujourd’hui c’est devant tout le peuple que ces députés ont choisis cette option de loi sur la CENI et demain personne ne viendra réclamer la restauration par ce que un commissaire n’est pas pour son idée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info