Ecobank
Cliquez ici pour télécharger des études de marché pour investir en Afrique
AGC
Cliquez ici pour télécharger des études de marché pour investir en Afrique
Accueil » Économie » Hausse du prix du carburant : Bah Oury invite Alpha Condé à intervenir pendant qu’il est encore temps

Hausse du prix du carburant : Bah Oury invite Alpha Condé à intervenir pendant qu’il est encore temps

Pour l’ancien ministre de la réconciliation nationale, la crise sociale qui secoue la Guinée depuis le 1er juillet dernier à la suite de l’augmentation du prix du carburant à la pompe aurait pu être évitée.

Sur son site internet, Bah Oury fait une ébauche de solutions pour une sortie de crise. ‘’Il faut rapidement rétablir la confiance, car il ne peut y avoir aucune issue heureuse sans une véritable concertation responsable et courageuse avec l’ensemble des représentants des forces sociales et politiques du pays pour définir un plan d’urgence de sortie de crise’’, suggère-t-il.

L’ancien banquier de poursuivre en indiquant que le plan d’urgence dont il parle doit concilier à la fois les mesures sociales indispensables et l’indispensable cohérence économique et financière.

Il invite le président de la République, clé de voûte des institutions républicaines et garant en dernier ressort de la cohésion nationale, à intervenir pendant qu’il est encore temps.

‘’Toutes les institutions et les autorités morales du pays sont interpellées par cette sourde révolte qui s’exprime à travers les actions des forces sociales et syndicales’’, fait-il remarquer, assurant que ‘’nous n’avons pas le droit de rester figés et observer en silence une lente et profonde détérioration de la stabilité de notre pays’’.

Pour Bah Oury, c’est un devoir de s’impliquer pour trouver les moyens les plus opportuns pour ramener le calme afin de donner une chance à de véritables négociations responsables.

‘’La Guinée peut sortir plus unie et plus forte des bouleversements sociaux actuels, en faisant face courageusement à ses problèmes qui ont été pendant longtemps étouffés ou totalement ignorés’’, croit-il dur comme fer.

Selon l’ancien ministre de la réconciliation nationale, la gravité de la situation recommande à tous de privilégier les concertations constructives au détriment des querelles de positionnement politique qui sont suicidaires.

Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.Info

00224 666 90 54 16/boussouriou.bah@visionguinee.info

 

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

2 comments

  1. C est vrais que le prix du carburant est beaucoup plus bas en Guinée que dans la plus part des pays voisins mais le gouvernement doit accepter de diminuer le carburant au moin a 9000milles fg

    • Tu es un malade mentale même a #7000 le gouvernement peut s’en sortir par ce que le litre du carburant lui reviens à #5000 donc c’est pas la peine de défendre l’indéfendable

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info