Ecobank
AfrikaTech
AGC
Tech Generation
Accueil » Politique » En Guinée, selon Dalein, ‘’le choix du peuple est bafoué’’

En Guinée, selon Dalein, ‘’le choix du peuple est bafoué’’

Le ministre de l’administration du territoire a annoncé l’installation des élus locaux dans 330 sur 342 circonscriptions que compte le pays. Une décision que désapprouve le chef de file de l’opposition qui l’a fait savoir à ses partisans.

Cellou Dalein Diallo rappelle que l’opposition réclame la restitution des ‘’suffrages qui nous ont été volés pendant la centralisation des résultats’’.

L’ancien Premier ministre assure qu’il est plus jamais déterminé à lutter contre la fraude électorale. ‘’Nous ne voulons plus que les suffrages des guinéens soient volés ou détournés pour donner des avantages à un parti, qui qu’il soit. Il faut qu’on respecte la souveraineté du peuple, conformément aux dispositions de la constitution. C’est à lui de choisir ses dirigeants’’, souligne la figure de proue de l’opposition.

En Guinée, regrette-t-il, ‘’le choix du peuple est bafoué. Les élections ne sont pas équitables et transparentes. Le combat que nous menons, c’est pour que les prochaines échéances électorales soient justes et équitables qu’il y ait une démocratie exemplaire dans notre pays’’.

‘’Le combat que nous menons, c’est pour la Guinée. Ce n’est pas pour l’UFDG’’, précise Dalein, qui estime que certains ne veulent pas que les élections soient transparentes dans notre pays : ‘’Ils se sont emparés du pouvoir. Ils n’ont pas été choisis par le peuple. Ils n’ont aucune légitimité’’.

Le chef de file de l’opposition exige que le contentieux électoral soit réglé de manière définitive avant de procéder à l’installation des conseillers municipaux sur toute l’étendue du territoire. ‘’Ils ont le même mandat, ils ont été élus le même jour. Leur mandat doit être renouvelé le même jour’’, rappelle au ministre de l’administration du territoire, Bouréma Condé.

Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.Info
00224 666 905 416/boussouriou.bah@visionguinee.Info

Abonnez vous à la newsletter de VisionGuinée pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

5 comments

  1. Pauvre Guinée ; 6 mois après les élections communales, Alpha Condé refuse toujours de publier les vrais résultats !!
    Dans aucun pays au monde, on ne voit une telle aberration ; c’est à dire paralyser 330 communes, parce qu’on refuse de publier les vrais résultats de 12 communes !!
    Vive le Président fondateur Alpha Condé ; vive le Gondwana !! LOL !!

    • Siriki diallo ce n est pas le président alpha Condé qui proclame les résultats de l élection communales c est la ceni qui proclame les résultats comme suite . Rpg 3400 sieges . L ufdg 2156 sieges et l ufr 747 sieges. Je t informe aussi que l ufdg denonce des irrégularités seulement dans 12 circonscriptions électorales parmi les 343 circonscriptions électorales du pays
      Siriki accepte de faire un tour a la psychiatrie de donka pour être soigné de la haine
      Tu es trop angoissé pauvre nullar siriki diallo

      • Gorkho, tu crois sincèrement que la commission électorale nationale a été réellement indépendante durant les élections communales !?
        Me Kébé a déçu de nombreux guinéens, par son manque de personnalité. Il a été corrompu par le dictateur Alpha et il sera donc déversé dans les poubelles de l’histoire de la République de Guinée !!
        C’est le Président fondateur Alpha Condé qui tire les ficelles au Gondwana et a fait dire à Me Kébé, Président de la CENI ce qu’il voulait comme résultats aux élections communales !!
        Tu crois que cela fait sérieux pour un pays comme la Guinée, d’être incapable durant 6 mois, de publier les résultats d’une simple élection communale !?
        C’est une vraie honte ; et il y a malheureusement des abrutis comme toi pour soutenir ce genre de dictature !!
        Je vois que tu n’as pas évolué avec tes histoires de psychiatrie à l’hôpital Donka !!
        Pauvre de toi !!

  2. A mon avis, puisque même le parti du haut représentant du président de la République s’est déclaré opposé à cette installation séparée des nouveaux élus communaux, il suffit à l’opposition d’instruire aux siens de boycotter les cérémonies dans les 330 communes concernées. Ils en ont entièrement le droit, à ce que je sache. Il y a également l’option de divulguer, dans les médias en ligne, les vrais résultats enregistrés dans les 12 fameuses communes; que détiendrait l’opposition, nous dit-on depuis des mois.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info