Accueil » Société » Un syndicaliste à propos de Kassory Fofana : ‘’Il continue de narguer le mouvement syndical’’

Un syndicaliste à propos de Kassory Fofana : ‘’Il continue de narguer le mouvement syndical’’

Le Premier ministre a rencontré mercredi des représentants de l’inter-centrale USTG-CNTG à la primature. La rencontre s’est déroulée en présence du médiateur de la République, Mohamed Saïd Fofana.

‘’Il a parlé de la macro-économie devant nos camarades. C’est toujours le même discours et les mêmes menaces. Il a dit que tout syndicat qu’il prendra en train d’empêcher les camarades d’aller au travail, sera arrêté et déféré devant la justice’’, indique Mamadou Mansaré dans Œil de Lynx.

Au chef du gouvernement, le porte-parole de l’inter-centrale apprend que ‘’le mouvement syndical se donne la liberté d’agir comme il veut dans ce pays’’.

Il rappelle à Kassory Fofana que l’accord liant les syndicalistes au gouvernement prévoyait qu’en cas de hausse ou de baisse du prix du baril à l’international, ‘’nous devrions nous retrouver pour fixer un nouveau prix. Malheureusement, le pharaon est venu et il a décidé. Il continue de narguer le mouvement syndical, oubliant que nous sommes aussi déterminés que lui’’.

Mamadou Mansaré demande au Premier ministre Kassory Fofana d’éviter d brandir des menaces contre les syndicalistes. ‘’Il n’a qu’à nous laisser avec notre conscience tranquille’’, souligne-t-il, soulignant que ‘’ce ne sont pas des recyclés qui peuvent nous apprendre grand-chose’’.

Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.Info

00224 666 905 416/boussouriou.bah@visionguinee.Info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

2 comments

  1. C’est pour cela qu’il est urgent que les « forces sociales » fassent voir au gouvernement IKF-AC de quoi ils sont capables. Sinon, ils seront partis pour perdre la face devant l’opinion guinéenne et internationale. Les répercussions de cette scandaleuse hausse du prix du carburant à la pompe se font déjà lourdement sentir dans la vie courante des Guinéens d’en-bas, même s’ils restent calmes et résignés jusqu’à présent. Il faut surtout espérer dans ce dossier, que « le poisson ne pourrisse pas par la tête »…

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info