Accueil » Politique » Voici pourquoi le ministre Cheick Sako annonçait des dates pour la tenue du procès du 28 septembre

Voici pourquoi le ministre Cheick Sako annonçait des dates pour la tenue du procès du 28 septembre

Le ministre de la justice et garde des sceaux a rassuré mercredi que le procès sur le massacre du 28 septembre aura bel et bien lieu. Maitre Cheick Sako affirme qu’il faut tenir compte de plusieurs facteurs pour faire la lumière sur ces tragiques évènements.

‘’A plusieurs reprises, j’avais annoncé que le procès se tiendra. C’était fait exprès pour mettre la pression sur les magistrats. En tant que chef du judiciaire dans ce pays, j’ai des obligations à la fois dans l’éthique, dans le professionnalisme et dans l’excellence des magistrats’’, a dit Cheick Sako.

Selon le garde des sceaux, ‘’l’organisation de ce procès sensible doit absolument tenir compte du contexte national. On est dans un pays de crises. Il ne faut pas oublier cela. Il faut tenir aussi du contexte politique et social pour rassurer les citoyens afin de faire confiance en la justice’’.

‘’Certaines victimes sont à Dakar, en Gambie en Côte d’Ivoire. Comment s’occuper d’elles pendant toute la durée du procès ? Ce n’est pas pour rien que dans le comité de pilotage qu’il y a la gendarmerie qui donnera des conseils sur la question’’, rassure Maitre Sako.

Aissatou DIALLO, pour VisionGuinee.Info

00224 621 82 08 53/aissatou.diallo@visionguuinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info