Ecobank
AfrikaTech
AGC
Senacip
Accueil » Interview » Dembo Sylla annonce que l’opposition se battra contre la ‘’suprématie d’une ethnie sur les autres’’

Dembo Sylla annonce que l’opposition se battra contre la ‘’suprématie d’une ethnie sur les autres’’

Le docteur Ousmane Kaba fait parler de lui depuis la diffusion d’un entretien qu’il a accordé à un média locale en malinké. Des voix continuent de s’élever pour dénoncer les propos ethnicistes tenus par le dirigeant du Parti des démocrates pour l’espoir (PADES). L’honorable Dembo Sylla, vice-président de l’Union démocratique de Guinée (UDG), interpelle le procureur de la République. Entretien.

VisionGuinee : M. le vice-président, des propos du député Ousmane Kaba font rage sur les réseaux sociaux depuis des jours. Quelle lecture faites-vous de sa sortie médiatique ?

Dembo Sylla : J’ai eu l’occasion d’écouter ses propos. J’étais très déçu. C’est vraiment déplorable que de tels propos viennent de hauts cadres qui connaissent les principes démocratiques. Dans de conditions normales, le procureur de la République devrait interroger Dr Ousmane Kaba. Sa déclaration viole la constitution guinéenne. Elle est punie par le code pénal. La justice ne devrait pas rester sans rien faire. Sinon, ce serait un déni.

Il a fait exprès de tenir de tels propos. Il n’ignore pas la législation guinéenne. On ne peut pas dire qu’il s’est trompé. C’est bien réfléchi. Il n’a fait que montrer sa propre pensée philosophique et politique.

De discours ethnicistes font légion dans notre pays. On se souvient qu’Ousmane Kaba a fustigé la sortie médiatique d’Alpha Condé au siège du RPG Arc-en-ciel. Celui qui lui d’ailleurs valu une exclusion.

S’il lui est arrivé à un moment donné de fustiger de tels discours d’une autre personne, c’est parce qu’il n’a pas de respect pour cette dernière. Aujourd’hui, on voit que sa propre philosophie, c’est le régionalisme, l’ethnocentrisme. En tant que fils de ce pays, nous sommes très indignés. Que ce soit un politicien, un religieux ou un simple citoyen, chacun doit  se battre pour l’unité nationale. On ne peut pas prétendre faire la politique dans un pays et mettre en avant  son ethnie. C’est de la ségrégation.

Que proposez-vous contre les discours ethniques ?

Les politiques que le docteur Ousmane Kaba a désignés, comme Lansana Kouyaté, Sékouba Konaté, doivent se désolidariser. Ça fait au moins 4 jours que cet évènement dangereux est évoqué sur les ondes. S’il n’y a aucune réaction qui contredit ce qu’il a avancé, on peut en déduire que qui ne dit rien consent. Tous les guinéens, épris de paix et de justice, vont se battre contre cet esprit de division. Nous allons nous battre contre cette tentative de suprématie d’une ethnie sur les autres.

La sortie médiatique du président du PADES cache-t-elle des velléités ?

Quand je l’entends dire qu’il faut remercier le général Sékouba Konaté parce qu’il a remis le pouvoir au manding, on sent quelque chose. Il a dit que les femmes qui sont venues le voir voulaient savoir pourquoi les leaders malinkés ne sont pas autour d’Alpha Condé pour l’aider. Lui, Kaba, il a répondu, qu’il prendra son bâton de pèlerin pour rencontrer Kouyaté, Louncény Fall et le général Konaté pour trouver des stratégies à utiliser pour conserver le pouvoir. Ça veut que c’est ça leur politique.

Aucune réaction du pouvoir en place jusque-là…

C’est un message très négatif qui interpelle l’exécutif. Le silence du pouvoir m’agace et cela est dangereux. Si le pouvoir ne le sanctionne pas et ne cherche pas à se désolidariser, nous devons prendre des dispositions pour valoir les lois de la République. La philosophie politique d’Ousmane Kaba ne doit jamais prospérer.

Par Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.Info

00224 666 905 416/boussouriou.bah@visionguinee.info




3 comments

  1. Ousman Kaba n’a rien dit qu’une personne dotée du minimum de bon sens ignore en Guinée.
    Lui ousmane est liberal entrepreneur de surcroit mais au 2eme tour en 2010 il n’a pas reflechi par 2fois pour s’aligner derriere un communiste tronkiste. l’ethnie et la coordiation primait sur les convictions ideologiques. Kouyaté a fait le même chose.
    Sekouba et Toumba ont joué leur partitions, les élections ont été retardées de 4 mois á la place de 2 semaines. Au finisch Alpha est passé de 18 á plus de 50%.
    Quand j’entends un Sekouba parler de l’avenir de la guinée devant quelques desoeuvrés en Europe, ça me fait de la peine.
    De quelle guinée parle t-il ce type de Sekouba ? de celle dont il a contribué á la destruction du tissus social au nom de sa communauté?
    2020 arrive il faut rechauffer la vielles recette « l’ethno-strategie » c’est ce que Ousmane Kaba fait. Personne n’a été inquieté pour les meurtres suite á  » l’eau empoisonnée », les massacres au stade n’ont toujours pas été jugé donc la recette est payante. Il faut la renouveller. Guinée, vous dite ? PORO!!!

  2. 100 % d accord avec Dembo Sylla…C est maintenant ou jamais qu’il faut arretter les suppremacistes de tous les bords politiques, de toutes les regions d la Guinee et d toutes ethnies…Tous les maux de la Guinee ont leurs sources ds cette philosophie retrograde d une autre epoque…On a vu un certain Mansour Kaba et autres que j nommerai pas agir dans l’ombre et sous la lumiere pour pronner cette suprematie d une ethnie sur les autres…Les resultats de leurs oeuvres st connus, c’est la fracture du tissu social, la durete des discours et surtout le recul de la fraternite entre guineens. Trop c est trop…C est le moment d s indigner, denoncer et punir.

  3. S’il ya un homme que je respecte en Guinee s’en est un, l’honorable Deputé SYLLA. Dommage que y’en a peu qui ose et pense comme lui. Helas

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info