Guinee Games
Semaine nationale de la citoyenneté et de la paix
GAC
Cliquez ici pour télécharger des études de marché pour investir en Afrique
Accueil » Politique » Accusé d’être éthno, Ousmane Kaba pourra-t-il s’en sortir grâce à son immunité parlementaire ?

Accusé d’être éthno, Ousmane Kaba pourra-t-il s’en sortir grâce à son immunité parlementaire ?

La société civile ne compte pas baisser les bras face aux propos ethnicistes tenus par le docteur Ousmane Kaba sur les antennes d’une radio locale. Le parquet a été saisi par le Balai citoyen et une enquête judiciaire a été ouverte. 

L’annonce a été faite Maître Salifou  Béavogui, avocat du Balai citoyen. ‘’La liberté d’expression est consacrée par nos lois. Mais nul n’a le droit de tenir des propos qui soient de nature à envenimer la situation’’, indique l’homme en robe noire.

‘’La cellule Balai citoyen, dans son rôle de veille, d’alerte, d’interpellation et de proposition de solutions, a constaté que le 31 juillet 2018, un honorable député de surcroit leader de parti politique, étant à l’intérieur du pays, a tenu des propos qui ont été transcris sur CD dont nous détenons’’, poursuit-il.

Il estime que les propos du dirigeant du Parti des démocrates pour l’espoir (PADES) devrait interpeller l’ensemble des guinéens. Maître Béavogui assure l’élu ne peut pas bénéficier de son immunité parlementaire.

‘’L’article 4 de la constitution punit tout guinéen vivant sur le territoire national qui pose un acte de discriminations raciales, ethniques et religieuses. Cet renvoie aux articles 313, 314 et 533 du code pénal. L’auteur de ces propos ne peut donc pas bénéficier de son immunité parlementaire parce que c’est un cas de flagrant délit. Les propos sont encore vivaces et retraçables’’, argumente l’avocat du Balai citoyen.

Me Salifou Beavogui rappelle l’impérieuse nécessité pour chaque guinéen de tenir des propos allant dans le sens de l’édification d’une nation unie et forte, en évitant de verser dans des discours ethnocentriste ou régionalistes qui sont de nature à opposer les uns des autres.

Aissatou DIALLO, pour VisionGuinee.Info

00224 621 82 08 53/aissatou.diallo@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

One comment

  1. Notre pays a besoin de personnes qui s’acceptent les unes les autres , sans distinction de race ni de religion. La lettre G ( Guinée) fait de nous des frères , fils d’une même nation. Ensemble, à allons tous dans le bon sens de la marche qui mène août progrès, pour le bien de tous.
    Michel Auguste Nieba

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info