Ecobank
AfrikaTech
AGC
Senacip
Accueil » Politique » Accord de sortie de crise : ‘’C’est la réparation du tort qui a été fait’’, estime Faya Millimono

Accord de sortie de crise : ‘’C’est la réparation du tort qui a été fait’’, estime Faya Millimono

Mercredi soir, après des heures de discussions, le camp présidentiel a accepté de concéder à l’opposition la désignation des présidents de 26 conseils de quartier et de district et que celle des maires de communes rurales de Ouendé Kénéma, Bignamou, Guéasso, Kindoye, Manfara et Bissikirima et du maire de la commune urbaine de Kindia.

L’opposition, pour sa part, concède à la mouvance présidentielle la désignation du maire de la commune urbaine de Dubreka. Les exécutifs des communes de Matoto, Matam, Ratoma et Dixinn seront élus conformément aux dispositions légales.

‘’Ce que nous avons obtenu, c’est la réparation du tort qui a été fait. Il y a eu des fraudes et il fallait remédier à certaines choses’’, commente le docteur Faya Millimono après la signature de l’accord entre la mouvance présidentielle et l’opposition. ‘’Dans tous les quartiers et les districts où des modifications ont été faites sur des procès-verbaux alors que l’opposition avait gagné, il reviendra à l’opposition de désigner les présidents des conseils de quartier et district’’, explique le leader du Bloc Libéral.

Il assure que l’opposition a accepté de laisser la mairie de Dubreka au camp présidentiel pour montrer sa bonne foi. ‘’Quand on est autour de la table de négociations,  on ne vient pas pour gagner, mais pour un compromis. L’opposition a concédé la commune de Dubreka à la mouvance. Elle ne présentera pas un candidat quand il sera question de désigner les exécutifs’’, indique Dr. Millimono.

Djiwo BARRY, pour VisionGuinee.Info

00224 621 85 28 75/djiwo.barry@visionguinee.info




2 comments

  1. Il est surtout rassurant après les déclarations successives de ses divers leaders, de savoir que c’est bien l’Opposition Républicaine qui a fini par négocier pour faire plier le pouvoir AC et la mouvance présidentielle; non pas seulement l’UFDG et son leader et chef de file de l’opposition.
    Et le véritable gagnant de l’accord du 8 août 2018, sera surtout l’ESPOIR de voir enfin nos élections futures se dérouler de manière libre, transparente, crédible et démocratique tant en Guinée, qu’à l’extérieur du pays.

  2. De toute les façons le rpg est largement en tête avec 3374 sieges contre 2187 sieges pour l ufdg

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info