Accueil » Politique » Faya Millimouno : ‘’le gouvernement est en voie d’implanter la tyrannie dans notre pays’’

Faya Millimouno : ‘’le gouvernement est en voie d’implanter la tyrannie dans notre pays’’

Les autorités ont interdit les manifestations de rue jusqu’à nouvel ordre. Une décision que conteste le docteur Faya Millimono, président du Bloc Libéral, qui accuse le gouvernement d’instaurer la tyrannie dans notre pays.

‘’Nous avons constaté des dérives très graves qui consistent à confisquer nos droits et libertés. Nous pensons que le gouvernement actuel est en voie d’implanter la tyrannie dans notre pays’’, suspecte le dirigeant de la quatrième force politique.

Le 23 juillet dernier, face à la grogne sociale qui prenait de l’ampleur, le Premier ministre Kassory Fofana a tapé du poing sur la table : ‘’Entre la loi, l’ordre public, la sécurité des citoyens, je choisis l’ordre public sans lequel rien ne peut être fait’’.

En réponse, Faya Millimono indique au chef du gouvernement que seul le respect de la loi par tous permettra de rétablir l’ordre public. ‘’L’article 21 de la constitution en son aliéna 4 nous  donne le droit de résister à l’oppression’’, signale l’opposant.

‘’Quand un gouvernement choisit d’agir en dehors de la loi, c’est une façon d’opprimer le peuple. Et nous avons le droit de résister à cela. C’est notre devoir en tant que guinéens’’, persiste et signe le président du Bloc Libéral.

Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.Info

00224 666 905 416/boussouriou.bah@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

One comment

  1. De la bonne et constante lecture de l’actualité politique, dépendront en effet les chances de préservation des maigres acquis de libertés et de démocratie de la société guinéenne.
    Le tandem AC-IKF ne pouvait agir autrement, qu’en « fossoyeurs » du droit essentiel qu’est celui de manifester légalement et pacifiquement dans l’espace public, pour protester contre les dérives d’une gouvernance chaotique qu’ils se préparent à imposer à vie, aux Guinéens.
    C’est donc aux leaders de l’OR et à tous les Guinéens avisés et épris de paix, de justice et de progrès sociopolitique et économique, qu’il reviendra de veiller à ce que notre pays soit enfin dirigé bientôt conformément aux règles fixées par sa constitution nationale, à l’instar de bien d’autres pays africains. Et l’on pourra ainsi corriger entre autres carences du pouvoir actuel, ce manque délibéré d’une Haute Cour de Justice; qui puisse favoriser la lutte contre l’impunité et les dérives d’autorité qui affectent le bon fonctionnement l’Etat et la cohésion de la société guinéenne.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info