Ecobank
AfrikaTech
AGC
Senacip
Accueil » Politique » L’UFR sur son deal avec le parti au pouvoir : ‘’Notre accord n’a rien à avoir avec celui entre l’UFDG et le RPG’’

L’UFR sur son deal avec le parti au pouvoir : ‘’Notre accord n’a rien à avoir avec celui entre l’UFDG et le RPG’’

Le lundi 13 août, le RPG Arc-en-ciel a conclu un deal politique avec l’Union des forces républicaines (UFR). Le parti présidentiel et celui du haut représentant du chef de l’Etat ont décidé d’unir leurs forces pour maximiser les chances de prendre la tête des différentes mairies.

Le député Deen Touré a indiqué à VisionGuinee pourquoi son parti a poussé un coup de gueule après la signature de l’accord de sortie de crise entre le RPG Arc-en-ciel et l’UFDG.

‘’Nous n’avons pas approuvé que le ministre de l’administration du territoire qui est le président du comité de suivi de l’accord du 12 octobre se soit transporté au siège d’un parti  pour la signature d’un accord’’, déclare le président du groupe parlementaire Alliance républicaine.

‘’Nous, nous avons signé entre partis politiques. Ce n’est pas avec l’Etat’’, continue notre interlocuteur, qui assure que ‘’Notre accord n’a rien à avoir avec celui entre l’UFDG et le RPG’’.

Le deal entre l’UFR et le RPG Arc-en-ciel est-il le fruit de la rencontre vendredi dernier entre le président de la République et son haut représentant ? ‘’C’est une visite informelle qu’il a rendue au président de l’UFR. Elle n’est pas liée à l’accord’’, répond l’honorable Deen Touré.

Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.Info

00224 666 905 416/boussouriou.bah@visionguinee.Info




3 comments

  1. vive l alliance entre le rpg et ufr. abas les jihadistes et extremistes de la secte ufdg.

  2. Que le président de la République qui est censé être le président de tous les Guinéens, aille au siège du parti UFR pour donner les gages nécessaires à son haut représentant et président du parti de l’honorable Deen Touré, cela ne constitue visiblement en rien une entorse aux règles de la constitution guinéenne, aux yeux des dirigeants UFRistes.
    La plupart des Guinéens avisés l’avaient bien compris : l’accord que le pouvoir AC et le parti RPG-AEC ont signé avec l’OR le 8 août 2018, n’a effectivement rien à voir avec le deal électoral conclu entre le RPG et l’UFR. D’un côté, il s’agissait de sauver la face devant la détermination des élus communaux de l’UFDG qui n’acceptaient plus de se faire voler leurs victoires et de l’autre, de limiter symboliquement l’érosion électorale de l’UFR tout en évitant que ce parti aille regrossir les rangs de l’OR pilotée par l’adversaire commun et privilégié à AC et SIDYA, qu’est plus que jamais CDD.

    • Tes analyses sont connues de tous ici. Si c’est pas de victimiser ton parti et votre leader,c’est de nous parler d’une supposée haine de tous contre le peul. Donc , pour ta gouverne l’UFR est un parti responsable . nul part ,tu as lu ou écouté le Dr De en dire que la visite du PRG au siège de l’UFR est constitutionnelle .Je suis content d’apprendre d’un adepte de l’ufdg que l’adversaire commun de ST et AC est CDD qui lui est l’ennemi déclaré de la guinée. Et,ta haine contre Sidya va sûrement te tuer.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info