Accueil » Politique » Dalein invite Alpha Condé à respecter ses engagements 

Dalein invite Alpha Condé à respecter ses engagements 

Le 8 août dernier, la mouvance présidentielle et l’opposition républicaine ont conclu un accord de sortie de crise, mettant ainsi fin à six mois de contentieux électoral. Ce deal a essuyé de critiques acerbes et suscité des protestations de militants du RPG Arc-en-ciel.
Le chef de file de l’opposition assure que sa formation politique a consenti à d’énormes sacrifices pour arriver à ce consensus.   
“L’actualité est marquée par les conséquences de l’accord politique passé entre l’opposition républicaine et la mouvance présidentielle. Il appartient à chaque mouvance de régler ses problèmes internes”, martèle Cellou Dalein Diallo.
Pour l’intérêt supérieur du pays, dit-il, “nous avons décidé de faire des concessions pour trouver une solution de sortie de crise aux contentieux électoral. C’est à chaque mouvance de régler ses problèmes. Nous ne commenterons pas l’attitude des extrémistes du RPG”.
“C’est à Alpha Condé de faire en sorte que les engagements qu’il a pris soient respectés par ses structures et ses militants. Nous nous ne mêleront pas à leurs problèmes”, signe et persiste la figure de proue de l’opposition.
Djiwo BARRY, pour VisionGuinee.Info
Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

2 comments

  1. Le président de la république de Guinée le professeur alpha Condé a eu la chance d avoir en face de lui l opposition la plus moribonde et la plus bête de toute l Afrique. Ils ce sont lancés dans la politique par communautarisme sans vision et sans programme politique. Ils profitent de la communauté en créant des partis politiques pour échapper à la justice.

  2. A l’instar des précédents accords signés par les négociateurs du pouvoir AC, il serait plutôt étonnant de voir celui du 8 août 2018 se traduire concrètement sur le terrain sociopolitique guinéen actuel.
    Car, comme le dit un proverbe africain, « On guérit une maladie; mais on ne guérit jamais une mauvaise habitude ».
    Ce qui est sûr au moins, c’est que le camp de l’OR et celui du pouvoir RPGiste n’avaient pas les mêmes intérêts au déblocage de cette crise électorale; ni avant ni après ce « mi-mauvais » accord de dernière minute.
    Les élus et électeurs de l’UFDG retiendront vraisemblablement que les faiblesses relatives de leur leader auront besoin, s’il y a lieu, d’être bousculées par leur ferme détermination collective désormais (…)

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info