Guinee Games
Semaine nationale de la citoyenneté et de la paix
GAC
Cliquez ici pour télécharger des études de marché pour investir en Afrique
Accueil » Libre opinion » Les indépendances, où en sommes-nous ?

Les indépendances, où en sommes-nous ?

La politique dont on a besoin chez nous, c’est celle qui élèvera notre conscience collective pour nous rendre notre fierté, notre dignité, bref notre humanité.

Plus de cinq siècles d’esclavage (traite négrière et colonisation), une fois les indépendances acquises, nous n’avons fait que perpétuer des systèmes qui nous ont humiliés et déshumanisés. En fait, le colon n’a jamais quitté, il s’est juste fait remplacer par des guignols, des marionnettes qui n’ont servi qu’à assurer la pérennisation d’un système qui nous a tout enlevé.

Quel sens donnons-nous vraiment aux indépendances si après tout nos dirigeants ne sont qu’au service du colon?

Aujourd’hui, nous regardons nos cultures et nos langues et même notre apparence avec mépris et dédain. Nous nous sommes laissés convaincre que sans les valeurs des colons, nous ne pouvons rien. Même pour résoudre des problèmes qui nous sommes propres, nous nous voyons dans l’obligation de les appeler au secours ou d’importer leurs solutions préfabriquées. Aujourd’hui, la réussite pour certains s’exprime dans ce français ronflant, la peau blanchie et les cheveux défrisés

Où est notre fierté d’africains ? Sommes-nous les descendants de nos grands-parents morts les armes aux mains défendant notre dignité et nos terres ? Ou sommes-nous simplement des lâches qui préfèrent la facilité même si celle-ci ne nous mène nulle part ?

Soixante années après, quelle excuse avons-nous pour réclamer notre dignité et nous débarrasser des emprises de cette colonisation mentale. Le lavage de cerveau a tellement réussi sur certains, qu’ils sont devenus les défenseurs ardents, les soldats de la cause coloniale.

Ils sont partout au service de leurs maîtres en train d’entraver les efforts de décolonisation mentale de ceux qui se battent pour libérer le continent. Ils essaient toujours de nous convaincre de faire avec les moyens et les valeurs que le colon dans sa bonté et sa générosité met à notre disposition. Ils suscitent en nous la peur de nous-mêmes et s’obstinent à nous convaincre que tout recours à nos valeurs n’est que marche en arrière.

Pour eux, il ne faut absolument pas changer le système, il faut juste l’améliorer alors que ce système n’est pas à notre service. Un système qui nous fait croire que c’est normal de donner une licence d’exploitation à des étrangers pour prendre nos trésors, les vendre à $100 et ne nous donner que $10. Ce système qui nous fait croire que c’est normal de racheter nos propres ressources avec l’argent que nous aurions emprunté avec ceux qui les exploitent. Ce système qui nous fait croire que nos voisins avec lesquels nous avons vécu pendant des siècles sont plus étrangers à nous que ceux qui sont venus d’au-delà des Océans et qui ont débarqué pour piller nos terres, violer nos mères et tuer nos cœurs!

Alors je n’ai vraiment pas besoin de la politique de celui qui se fera apôtre de ce système. Nous avons besoin de changement radical pour nous libérer de cet esprit de colonisé et de complexé. Les politiciens aux petites idées et aux grandes peurs ne seront jamais au service de leurs peuples.

Abdoulaye BARRY
Portland, OR

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info