Ecobank
Cliquez ici pour télécharger des études de marché pour investir en Afrique
GAC
Cliquez ici pour télécharger des études de marché pour investir en Afrique
Accueil » Société » Convocation de trois journalistes à la police judiciaire : ‘’il n’y aucune main noire derrière’’

Convocation de trois journalistes à la police judiciaire : ‘’il n’y aucune main noire derrière’’

On en sait un peu plus sur la convocation de trois journalistes de la radio Nostalgie FM à la direction nationale de la police judiciaire. Selon Maitre Salifou Béavogui, ses clients font l’objet d’une plainte formulée par une sœur travaillant au compte d’une ‘’école religieuse’’.

‘’Nous avons été très bien reçus aujourd’hui par le directeur national de la police judiciaire. Dans une atmosphère détendue, nous avons su les motifs de la convocation. C’est dans le cadre normal de l’exercice de la profession. Les enquêtes devraient commencer aujourd’hui, mais j’ai sollicité qu’elles soient reportées au lundi afin que je  puisse efficacement assurer la défense de mes clients’’, a déclaré à la presse l’avocat des journalistes Thierno Maadjou DT Bah, Ibrahima Sory Lincoln Soumah et Sidy Diallo, tous de la radio Nostagie FM.

De façon directe, selon Maitre Béavogui, ‘’’rien ne nous a été notifié. Mais dans les couloirs, nous avons appris que sur plainte d’une sœur qui serait dans une école religieuse. Il n’y a rien de grave. Ils peuvent retourner et exercice le noble métier. Le lundi, nous serons là. Dans le calme et la sérénité, l’enquête va démarrer’’.

A la question de savoir si personne ne tire les ficelles dans l’ombre pour intimider ces trois hommes de médias, l’avocat, avec assurance, répond : ‘’Il n’y a aucune main noire derrière le dossier. C’est la crainte que j’avais. En venant à la DPJ, je me demandais si on peut continuer encore à intimider les journalistes dans l’exercice de leur profession alors que les délits de presse sont dépénalisés. Mais une fois sur place, j’ai été agréablement surpris d’apprendre que c’est une citoyenne qui a saisi la police’’.

Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.Info

00224 666 90 54 16/boussouriou.bah@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

One comment

  1. beh maitre Bea, alors comme y’a pas de main noirs, pourkoi ils n’ont pas specier la raison de la plainte, dire clairement que c’est une personne du nom de tel qui porte plainte contre eux et ajouter la plainte de la personne a la convocation.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info