Ecobank
AfrikaTech
AGC
Tech Generation
Accueil » Société » Alpha Condé impressionné par le défilé militaire au stade du 28 septembre

Alpha Condé impressionné par le défilé militaire au stade du 28 septembre

En  masse, les guinéens se sont rendus, ce mardi 2 octobre, au stade du 28 septembre. Après le dépôt d’une gerbe de fleurs à la place des martyrs de Kaloum, le chef de l’Etat a assisté au défilé militaire devant dans un stade plein comme un œuf, en présence de 11 présidents africains.

Depuis 20 ans, nous apprend-on, les hommes en uniforme n’ont pas défilé à l’occasion de la fête de l’indépendance.  ‘’C’est merveilleux ! Je n’avais jamais assisté à une telle fête’’, indique un jeune, rencontré dans l’enceinte du 28 septembre. ‘’Tu as vu le défilé des militaire ? C’est impressionnant’’, commente un autre, la cinquantaine, qui prenait part aux festivités.

Des effigies de pionniers de l’indépendance au stade

Un vibrant hommage a été rendu aux pionniers de l’indépendance guinéenne et africaine. Des portraits géants de Sékou Touré, Saifoulaye Diallo, Barry Diawadou, Kwamé N’Krumah, Gamal Abdel Nasser, Ahmed Ben Bella, Patrick Lumumba étaient visibles dans l’enceinte du stade du 28 septembre.

‘’C’est la première fois, depuis la mort d’Ahmed Sékou Touré, que la Guinée est honorée. Les guinéens avaient renié à leur souveraineté. Mais aujourd’hui, tout le monde dit ‘vive le président Sékou Touré’. C’est ça la reconnaissance de la nation envers son libérateur. Aujourd’hui, ce n’est pas simplement la fête de la Guinée, mais plutôt de toute l’Afrique’’, déclare Elhadj Biro Kanté, compagnon de l’indépendance.

Alpha Condé impressionné

Un défilé civilo-militaire a agrémenté les festivités. Si les civils ont raté leur parade, les forces armées guinéennes ont fait parcours sans faute devant un public émerveillé. Le président de la République est resté débout, tout au long du défilé. ‘’Même le président est impressionné par la prestation des militaire’’, murmure un officiel.

La presse confinée

Contrairement à la presse publique, des journalistes issus des médias privés, malgré les cartes d’accréditation dont ils disposaient, ont été empêchés d’accéder à la pelouse. Il a fallu qu’ils se mêlent  à la foule dans les gradins pour couvrir l’évènement. Certains d’entre eux, bloqués à la rentrée ont pu avoir accès au stade du 28 septembre en se frayant un chemin, peu avant l’arrivée du président de la République.

Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.Info

00224 666 905 416/boussouriou.bah@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info