Ecobank
AfrikaTech
AGC
Tech Generation
Accueil » Société » Le PADES invite les guinéens à refuser que la ‘’constitution soit foulée au pied’’

Le PADES invite les guinéens à refuser que la ‘’constitution soit foulée au pied’’

Au sein du Parti des démocrates pour l’espoir (PADES), la riposte s’organise après la destitution de Kéléfa Sall et son remplacement par Mohamed Lamine Bangoura à la présidence de la cour constitutionnelle.

Selon Mohamed Kaba, coordinateur du parti du député Ousmane Kaba, ‘’nous avons le devoir de sauvegarder l’intégrité de nos institutions. Toutes les institutions du pays sont paralysées’’.

Il dénonce l’accélération du processus de destitution de Kélèfa Sall alors que la loi prévoit le mode de remplacement des éléments de la cour constitutionnelle. ‘’On ne peut pas être à la fois juge et partie. La procédure a été violée. Il revient à la cour suprême de constater l’impossibilité pour le président d’exercer et d’en tirer les conséquences’’, estime ce cadre du PADES.

Le coordinateur du PADES affirme que le pouvoir d’Alpha Condé a trouvé une ‘’solution politique à un problème aussi crucial que celui de la cour constitutionnelle’’. Il invite les uns et les autres à faire preuve de vigilance et à ‘’défendre la constitution qui ne doit ni être violée, ni changée au gré des situations et déshydratas d’un groupe de personnes’’.

Qualifiant de paradoxale la situation que traverse la Guinée, M. Kaba assure que les  guinéens n’ont plus confiance en la cour constitutionnelle. ‘’Comment peut-elle trancher des problèmes aussi importants que ceux électoraux ?’’, s’interroge-t-il. ‘’Nous devons être vigilants, nous battre et refuser que notre constitution soit foulée au pied’’.

Salématou BALDE, pour VisionGuinee.Info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

One comment

  1. Selon Mohamed Kaba, coordinateur du parti du député Ousmane Kaba, ‘’nous avons le devoir de sauvegarder l’intégrité de nos institutions. Toutes les institutions du pays sont paralysées’’.
    Il invite les uns et les autres à faire preuve de vigilance et à ‘’défendre la constitution qui ne doit ni être violée, ni changée au gré des situations et déshydratas d’un groupe de personnes’’.

    C’est là une prise de position politique du PADES qui fera plus que rassurer, quant aux chances potentielles de voir les Guinéens avisés se lever massivement pour faire échec aux velléités de déstabilisation de nos maigres acquis sociopolitiques et économiques difficilement obtenus durant les 30 dernières années.
    Je dis BRAVO à Mohamed Kaba, au leader et aux militants de ce parti qui se démarque ainsi concrètement de la stratégie rétrograde du RPG-AEC, dont l’obsession est décidément de « ramener la Guinée (encore plus bas que) là où le PDG de SST l’avait laissée ».

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info