Ecobank
AfrikaTech
AGC
SENACIP
Accueil » Politique » Des ‘’apprentis menuisiers et mécaniciens’’ recrutés pour remplacer des enseignants, selon Soumah

Des ‘’apprentis menuisiers et mécaniciens’’ recrutés pour remplacer des enseignants, selon Soumah

Le secrétaire général du Syndicat libre des enseignants et chercheurs de Guinée (SLEEG) Aboubacar Soumah accuse gouvernement d’avoir recruté des contractuels pour dispenser les cours au lieu de négocier avec les syndicalistes pour mettre fin à la crise qui secoue le secteur éducatif.

Selon Aboubacar Soumah, quel que soit le montant réclamé par les enseignants, il revient au gouvernement de faire une autre proposition pour une sortie de crise.

‘’Nous n’avons pas dit mordicus que nous tenons au 8 millions francs guinéens. Nous avons demandé un salaire décent qui nous permettra de vivre. Nous n’avons pas demandé à être au même niveau de vie que les ministres’’, indique le secrétaire général du SLECG chez nos confrères d’Espace

Il accuse le gouvernement d’être à la base de l’enlisement de la crise dans le secteur éducatif. ‘’Ils ont recruté des contractuels qui n’ont aucun niveau. Il y a parmi eux des apprentis menuisiers et mécaniciens qui ne peuvent même pas écrire au tableau. Ils ont été recrutés et dispensent des cours’’, assure Aboubacar Soumah.

Selon le secrétaire général du (SLEEG), au lieu de considérer que la grève est respectée de Kassa à Yomou, à l’exception de quelques écoles à Kankan, ‘’ils sont là à présenter ces contractuels et dire aux parents d’élèves d’envoyer leurs enfants à l’école’’.

Djiwo BARRY, pour VisionGuinee.Info

00224 628 85 28 75/djiwo.barry@visionguinee.info




3 comments

  1. Mr Soumah vous aviez commencé à avoir chaud, tout ceux qui sont recrutés sont des intellectuels, les diplômés qui sont en situation de classe,

    • Dans la vie, il ne faut jamais être égoïste, il faut partager..le gouvernement doit comprendre les difficultés des enseignants, comment pouvons nous Lutter contre la corruption si le fonctionnaire est désarmé.. évitons de fragiliser les syndicats, ils défendent les intérêts communs, parmi les syndicats, il ceux qui n’ont pas du tout besoin de l’argent de l’Etat pour survivre en occurrence « camarade Aboubacar Soumah » Arrêtons de défendre cet État frivolement..

  2. A force de résoudre un problème par la force on risque de générer la merde, notre notre gouvernement n ‘as pas pitié au future de la Guinée, sinon comment est ce qu’on peut confier le destin des milliers d’enfant dans un domaine aussi important que celui ci aux personnes qui n’ont même pas un ans d’expérience c’est déplorable
    A faire comprendre à mn gouvernement non méritant qu’apprendre théoriquement et être en classe avec les enfants existe une grande différence

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info