Ecobank
AfrikaTech
AGC
SENACIP
Accueil » Libre opinion » Cellou Dalein Diallo sera-t-il capable de diriger la Guinée ?

Cellou Dalein Diallo sera-t-il capable de diriger la Guinée ?

La question mérite d’être posée, mais est-ce le moment de la poser quand on est dans un circuit d’établissement des structures de l’Etat guinéen, et non pendant une campagne électorale ? 

Cellou Dalein Diallo n’a pas seulement un adversaire au pouvoir qui est un parti, le RPG Arc-En-Ciel, mais c’est ce parti  et toutes les institutions de l’Etat.

L’adversaire est donc sérieux. Si sérieux, que dans les situations similaires et face au PUP de Lansana Conté et l’Etat dans sa possession, Alpha Condé, Bah Mamadou, Siradou Diallo, Jean-Marie Doré ne furent capables d’inquiéter le général pendant 24 ans de pouvoir autoritaire.

Ces opposants d’alors étaient-ils faibles pendant que l’Etat, qui devait être arbitre entre eux et le parti au pouvoir, PUP, ne remplissait pas son rôle ? Ils n’étaient pas faibles parce que, la compétition, il y en n’avait pas.

Dans la même situation, on ne peut pas qualifier Cellou Dalein Diallo de ‘faible’ quand son adversaire est un parti qui a le soutien des structures de l’Etat.

D’ailleurs, Cellou Dalein Diallo n’est-il pas le plus fort? Il est presque seul face à Alpha Condé et l’Etat, alors que face à Lansana Conté et l’Etat, il y avait plusieurs grands opposants : Alpha Condé,  Bah Mamoudou, Siradou Diallo, et Jean-Marie Doré, etc.

Le progrès politique que Cellou Dalein Diallo effectue actuellement en Guinée, relatif à notre processus  politique, et l’attitude qu’il y met, si l’on n’est  incapable de l’apprécier, alors qu’on se taise.

Naby Laye CAMARA

Bruxelles




7 comments

  1. Ouaih voici encore un illettré journaliste acheté pour l’aide de détournement uniquement avec un certains somme provenant de cellou il risque de détruire la vie d’une jeunesse en les envoyant’ dans les erreur pitié un journaliste ne fait pas de campagne pour un politicien merde

    • Naby Laye Camara n’est pas journaliste. Il est citoyen guinéen se battant du côté de la raison. Et même si Naby Laye Camara était journaliste, pourquoi ne defendrait-il pas la vérité face à un président qui a perdu la raison?

    • Cellou ne peut acheter Naby Laye! Mais en guinée on ne peut pas dire la verité sans qu’on te devore.

  2. je ne partage pas cette idee,car cellou n’est pas seul,seulement il est incapable de reunir ses pair d’opposant,ou etait sidya,kasory,abakar sylla,bah oury,diallo sadakadji,mouctar diallo etc,ils se disent tous opposant mais pas republicain,dalein n’est pas rassembleur,nous preferons que son excellence famah soit un president a vie que de vote pour mediocre en politique qui est cellou.

  3. « Dans la même situation, on ne peut pas qualifier Cellou Dalein Diallo de ‘faible’ quand son adversaire est un parti qui a le soutien des structures de l’Etat. » (Naby Laye Camara)

    Mon frère Naby Laye, il faudrait déjà que l’on s’assure qu’AC qui dilapide à sa guise les deniers guinéens, ne réussira pas à acheter l’âme à certains conseillers UFDGistes pour les opposer à l’élection effective d’Abdoulaye Bah à la mairie de Kindia.
    Depuis le temps, on sait bien que vous êtes de ces rares jeunes patriotes Guinéens qui ont réussi à s’affranchir des considérations clientélistes, ethno politiciennes ou régionalistes. Mais les faits sont têtus.
    Car si c’est un SIDYA, un LK ou même un IKF qui dirigeait l’UFDG et animait l’OR aujourd’hui, le pouvoir AC ne se serait pas permis de bafouer la légalité républicaine, en méprisant les Guinéens et nos institutions comme il le fait au grand jour.
    Au-delà des arrières-pensées haineuses des tenants RPGistes de la stratégie latente du « Tout sauf un Peul », on ne peut pas dire que les actes politiques que pose CDD notamment depuis 2016, soient de nature à dissuader réellement les dérives autocratiques d’AC.
    Et si l’on parle à juste titre de « faiblesse » ou de « mollesse » du leader de l’UFDG, c’est précisément parce que jamais un autre leader d’opposition guinéen, n’avait réuni autant d’atouts et d’adhésion populaire que CDD. D’où le bilan d’efficacité très mitigé que l’on peut objectivement dresser sur son action.
    Le problème est malheureusement qu’à l’allure où vont les choses, si de sérieuses rectifications ne sont pas apportées à la ligne de stratégie du parti, ce n’est pas seulement CDD qui ratera une troisième fois son but de conquête du pouvoir présidentiel, mais le pays entier qui risquera fort de voir s’évanouir une ultime change de réussir à promouvoir un véritable changement et de la cohésion sociale, pour le bien de tous.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info