Accueil » Économie » Le gouvernement n’est pas disposé à augmenter le salaire des enseignants

Le gouvernement n’est pas disposé à augmenter le salaire des enseignants

Les négociations, au point mort depuis des semaines, ont repris vendredi entre le gouvernement et le Syndicat libre des enseignants et chercheurs de Guinée (SLECG). Les deux parties ont fini la journée en queue de poissons.

Alya Camara, inspecteur général du travail, a fait le compte rendu des discussions qui ont duré plusieurs heures. ‘’Compte tenu du fait que 40% ont été déjà donnés à l’ensemble des fonctionnaires courant 2018 et du fait que nous sommes engagés dans des partenariats les institutions de Breton Woods notamment le FMI, le gouvernement a expliqué qu’il n’est pas disposé à faire une augmentation de 8 millions’’, explique l’inspecteur général du travail.

Par contre, poursuit l’inspecteur général du travail, ‘’le gouvernement est disposé à discuter sur d’autres mesures allant dans le sens de l’amélioration des conditions de vie, de travail des couches vulnérables notamment les enseignants et les agents de la santé’’.

Le conseiller du Premier ministre s’est livré àun exercice d’explications pour justifier la position du gouvernement. ‘’En Guinée, le SMIG est de 440.000 GNF. Lorsque nos partenaires revendiquent un nouveau SMIG qui est de 8 millions de GNF, nous ne pouvons pas répondre’’, souligne Mounir Camara.

‘’Nous sommes au 10e mois de l’année. Nous avons connu deux augmentations de salaire. Un budget est annuel. L’assemblée nationale est en session budgétaire. Le gouvernement [y] dépose un projet de budget. Toute dépense qui n’est pas programmé dans le budget est une entorse dont les conséquences sont immédiates’’, laisse-t-il, rassurant que le gouvernement est en train d’étudier des voies et moyens d’améliorer les conditions de vie et de travail des enseignants.

‘’On nous parle de contraintes budgétaires. On nous dit que l’année tend vers sa fin et que l’Etat ne peut pas payer les 8 millions GNF’’, rouspète Oumar Tounkara, adjoint au secrétaire général du SLECG.

Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.Info

00224 666 905 416/boussouriou.bah@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info