Ecobank
Cliquez ici pour télécharger des études de marché pour investir en Afrique
AGC
Cliquez ici pour télécharger des études de marché pour investir en Afrique
Accueil » Société » Aboubacar Soumah droit dans ses bottes : ‘’S’ils veulent, ils n’ont qu’à remplacer tous les enseignants’’

Aboubacar Soumah droit dans ses bottes : ‘’S’ils veulent, ils n’ont qu’à remplacer tous les enseignants’’

Le Syndicat libre des enseignants et chercheurs de Guinée (SLECG) dit se battre pour l’amélioration des conditions de vie et de travail du personnel enseignants. En assemblée générale samedi dernier, Aboubacar Soumah, le secrétaire général du SLECG, a appelé les éducateurs à ne pas courber l’échine.

‘’On dit que les enseignants guinéens sont nuls. Pourtant, plus l’enseignant est entretenu, plus il donne un enseignement de qualité’’, indique le secrétaire général du syndicat libre des enseignants et chercheurs de Guinée.

Mais, regrette-t-il, ‘’aujourd’hui le gouvernement nous fait comprendre qu’il n’accorde aucune importance à l’éducation guinéenne. Cela est prouvé en procédant au remplacement des enseignants par des incompétents, des cadres nuls qu’ils ont ramassés çà et là’’.

‘’Restons à la maison. S’ils veulent, ils n’ont qu’à remplacer tous les enseignants. Tant que ce que nous avons demandé n’est pas acquis, nous ne serons pas à l’école’’, persiste et signe le syndicaliste, qui promet de ne pas reculer.

‘’S’ils veulent négocier avec nous, qu’ils nous appellent, on viendra mais avec des propositions précises, concrètes’’, laisse-t-il entendre. ‘’Tant qu’il n’y aura pas de propositions concrètes, nous resterons à la maison’’, tranche l’homme à l’origine de la grève dans les écoles.

Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.Info
00224 666 905 416/boussouriou.bah@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

4 comments

  1. aboubacar soumah roule pour les opposants en vu de rendre la guinee instable et ingouvernable. mais vous trouverez le general baffoe sur votre chemin . en cas de trouble , aboubacar soumah sera capturé et jetter en prison

  2. Des incompétents, certes il y en a ! Mais traiter les diplômés de l’ISSEG de menuisiers ramasser ça et là c’est une aberration. Il faut faut rappeler que l’élite de l’enseignement guinéen est formée à l’ISSEG : les conseillers pédagogiques Maîtres-formateurs (CPMF), les Professeurs d’écoles normales (PEN), et les professeurs de collège et lycée (PCL) aujourd’hui traités de tous les noms d’oiseau. Il convient aussi de rappeler que le système éducatif guinéen a commencé à sombrer dépuis 2011 quand l’État pour des raisons inexpliquées a cesser d’engager directement les diplômées de l’ISSEG à la fonction publique au compte du ministère de l’éducation nationale comme cela se faisait auparavant. La situation actuelle du système éducatif n’est qu’une résultante de cette déplorable décision. Que les enseignants luttent pour l’amélioration de leurs conditions de vie, cela est noble et légitime. Mais le faire en crachant sur des gens qui ont passé quatre (4) longues années rigoureuses à se professionnaliser dans l’enseignement, c’est vraiment désolant. Pour témoigner de la rigueur de la formation de l’ISSEG, noter ceci :
    42 étudiants ont été orienté(e)s en maths-physique à l’ISSEG. À leur sortie en 2012, ils n’étaient plus que 22 ;
    Cette année 2018, seul(e)s 18 étudiants ont réussit à décrocher le diplôme de professeur de maths-physique (PCL) ;
    L’ISSEG est l’une des rares institutions d’enseignement supérieur sinon la seule où l’accès est refuser à toute personne habillée de façon extravagante ou suggestive ;
    Enfin l’ISSEG est l’Institut Supérieur des Sciences de l’éducation de Guinée c’est à dire l’ex-manéah.
    Ceci dit, je suis moi même fils d’enseignant et diplômé de l’ISSEG. Aussi bizarre que cela puisse paraître, mes petits frères ont fait une année blanche pendant que notre père enseignait les enfants d’autrui et tout cela du fait de la précarité dans laquelle vivent les enseignants. Je prie donc pour que les enseignants sortent de cette précarité. Cependant on ne gagne pas un combat en s’attaquant à tout le monde.

  3. crous tu que tout le monde est maudit,il y a des dignes.Ils réclament vos ententes par écrit.AC est habitué à ne pas respecter les dits ou signatures.Indigne d un président

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info