Ecobank
AfrikaTech
AGC
Tech Generation
Accueil » Société » Sorya Bangoura de l’UFDG : ‘’Tôt ou tard, le gouvernement partira…’’

Sorya Bangoura de l’UFDG : ‘’Tôt ou tard, le gouvernement partira…’’

Lancée le 3 octobre dernier, la grève des enseignants se poursuit à l’appel du Syndicat libre des enseignants et chercheurs de Guinée (SLECG) qui réclame un salaire de base de 8 millions de francs guinéens.

Le conseiller municipal de l’UFDG à Matam invite le gouvernement à donner suite à la requête des grévistes. ‘’L’enseignant est laissé pour compte. Pour moi, même les 8 millions GNF sont dérisoires’’, estime Sorya Bangoura, qui souhaite que le pont ne soit pas rompu entre les autorités et le SLECG.

‘’Il faut que la situation des enseignants change. Le gouvernement ne doit pas rompre les négociations. Il doit avoir pitié des enseignants et tout faire pour satisfaire leurs revendications’’, ajoute-t-il au micro de VisionGuinee.

Affirmant que les enseignants sont leurs droits, l’élu de l’UFDG à Matam déclare que le ‘’gouvernement doit savoir qu’il est là pour servir et non se servir et que tôt ou tard, il partira. Il doit laisser une bonne image de lui’’.

 Aissatou DIALLO, pour VisionGuinee.Info

00224 621 82 08 53/aissatou.diallo@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info