Ecobank
AfrikaTech
AGC
Forum du Numérique au Foutah
Accueil » Société » Après les violences, Kindia ressemble à un ‘’champ de ruines’’, selon Bouréma Condé

Après les violences, Kindia ressemble à un ‘’champ de ruines’’, selon Bouréma Condé

De violents affrontements ont éclaté à Kindia après l’élection du maire de la localité. Le ministre de l’administration du territoire et de la décentralisation, de passage dans la cité des agrumes, a dressé un constat alarmant sur la situation

‘’La situation à Kindia est alarmante. J’ai pratiquement traversé un champ de ruines’’, a déclaré le général Bouréma Condé sur les antennes d’Espace TV.

‘’Quand vous quittez Kolentin pour rentrer dans Kindia-ville en passant par la gare, le quartier Wondi, pour ceux qui connaissaient, tout est calciné. Il n’y a que des débris par-ci par-là’’, décrit le patron de l’administration du territoire.

‘’Que faisons-nous de la paix ? Que faisons-nous de notre nation ? N’avons-nous pas d’autres recours ?’’, s’interroge-t-il, invitant les guinéens à se remettre en cause.

La préfecture de Kindia a déploré, dans un communiqué rendu public, l’usage d’armes à feu et d’armes blanches occasionnant des blessés graves.

Elle déclare avoir requis et obtenu l’intervention des forces de l’ordre pour s’interposer entre les différentes factions pour restaurer le calme dans la ville de Kindia.

La préfecture rassure que toutes les dispositions sont prises pour restaurer l’ordre, protéger les personnes et les biens et traduire les fauteurs de troubles devant les juridictions compétentes.

Pathé BAH, pour VisionGuinee.Info

00224 621 77 38 52/bahpathe17@gmail.com




One comment

  1. La Guinée doit changer son code électoral pour éviter dorénavant les blocages (8mois) et autres violents affrontements et destructions de biens publics et privés, après chaque élection communale !!
    Il s’agit d’adopter le scrutin mixte (majoritaire et proportionnel).
    Le scrutin devra être majoritaire à un tour ; et la liste qui arrive en tête, peut importe son score, obtient automatiquement 50% des sièges de conseillers communaux !!
    Les 50 autres % sont repartis à la proportionnelle entre les différentes listes !!
    La majorité est immédiatement connue ; pas besoin donc de corrompre des conseillers communaux pour se constituer une majorité !!
    Ce n’est qu’une simple proposition d’Aboubacary Siriki !!
    Merci.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info