Accueil » Politique » Dalein gazé par les forces de l’ordre : ‘’Alpha Condé a ordonné de m’assassiner…’’

Dalein gazé par les forces de l’ordre : ‘’Alpha Condé a ordonné de m’assassiner…’’

A la tête d’un cortège d’opposants, Cellou Dalein Diallo a quitté son domicile pour prendre la direction de la haute banlieue de Conakry. La figure de proue de l’opposition a été stoppée net par des éléments des forces de l’ordre postés au niveau du rond-point de la Belle-vue.

Ces derniers ont intimé à la troupe de rebrousser chemin avant de faire usage de gaz lacrymogènes pour empêcher tout regroupement. Sur place, c’est le sauve-qui-peut.

‘’Depuis juillet, les manifestations sont interdites. C’est inacceptable’’, a fustigé Dalein, entouré de ses pairs. ‘’La mise en place des exécutifs s’effectue de manière sélective et en violation de toutes les lois de la République’’, a dénoncé la figure de proue de l’opposition.

Le pare-brise du véhicule de Dalein

‘’La manifestation d’aujourd’hui, c’est contre la violation de l’accord politique du 8 aout, du code des collectivités locales et contre les velléités du gouvernement de suspendre nos droits et libertés’’, a avancé l’ancien Premier ministre pour justifier la détermination de l’opposition de braver l’interdiction de la marche prévue ce jeudi 23 octobre.

Contraint de rebrousser chemin, Dalein a accusé le chef de l’Etat de vouloir mettre fin à ses jours. ‘’Il [Alpha Condé] a ordonné de m’assassiner. Les gendarmes ont visé et tiré sur le pare-brise de mon véhicule. Mon chauffeur est blessé. Mais nous allons continuer à nous défendre’’, a-t-il assuré devant de la presse.

Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.Info

00224 666 90 54 16/boussouriou.bah@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

10 comments

  1. Cellou dalein abandonne la politique s il te plait

  2. Tu risques de mourir dans ces manifestations inutiles. Malgré ces violations des lois et accords, ton parti prend part active aux installations des exécutifs communaux dans tout le pays. Vous voyez le mal et Alpha conde partout. Vous sortez plutôt dans l’espoir de prendre le pouvoir dans les rues comme vous n’avez aucun espoir de l’avoir dans les urnes. Bravo aux forces de l’ordre d’avoir imposé l’autorité de l’état aux vandales.

    • Est ce qu’un tireur d’élite peut rater comme ça ?
      Un cailloux oui mais une balle je ne crois pas.
      Si on voulait vous tuer c’est n’est pas dans les circonstances ainsi.
      Pour l’amour de ce beau pays faites en sorte que les guinêens s’entendent par un parti politique ouvert à tous. On est et restera toujours guinéens.

  3. La première décision politique idoine à prendre, est de tomber le masque de respectabilité démocratique d’AC: le priver dès aujourd’hui du luxe de se prévaloir d’un chef de file d’opposition, à sa dévotion.
    La deuxième consistera à se faire enfin à l’idée que c’est un tandem AC-Kassory qui est en train de pulvériser tous nos acquis de droit et libertés démocratiques et sociales des 20 dernières années. Et si CDD ne songe donc pas à se départir de la supposée amitié qui le confine à rester un obligé de l’ancien ministre des finances véreux de Conté et actuel PM d’AC, il naura pas fini de déchanter politiquement.
    Le troisième acte fort qui s’impose, serait de doter au plus vite l’OR d’un porte-parole fiable et efficace.

  4. Pardon…cellou laisse tomber la politique , tu es complètement dépassé par les événements, tu as la chance d’avoir derrière des militants engagés et constants, mais tu n’a aucune stratégie, depuis toujours ta seule stratégie est la manifestation, regarde autours tous les autres ont adopté d’autres formes de conquête, mais toi non, même l’autodidacte Mamadou Sylla est parvenu à te berner politiquement à Kindia, et aujourd’hui tu devenu la risée de la classe politique guinéenne, tous se servent de toi aujourd’hui, regarde les partie satellites qui t’accompagne dans la marche, ils ne sont même pas connus, et n’ont aucune capacité de mobilisation, un Ahmed kourouma qu’est ce qu’il peut d’apporter en politique, mais à l’invetse il peut lui se servir de ton Ora, et de ton image… libère toi abandonne la politique,donne une chance à l’UFDG., 2020 n’est plus loin…..

  5. Tu peux parler aujourd’hui de la casse de ta voiture. Comment de pauvres citoyens ont perdu leur bien en ralliant leur lieu de travail et domicile. Tes loubards de l’axe ont caillassé combien de voitures et retiré des biens aux personnes qui n’ont rien à voir avec les manif ? Lorsqu’une manif est interdite, il ne faut pas braver, il faut juste saisir la justice.

  6. Oh ma Guinée qu’est ce qu’il ne va pas je prie le bon Dieu d’épargner ma Guinée et de nous mettre sur le bon chemin que la Quiétude et l’amour de tout un chacun règne dans ma Guinée que Allah nous épargne de satan et ces partisans amine

  7. Je t’ai dit et je t’ai répété mille fois que tu as à faire avec le diable en personne, Alpha Condé et ses sbires ne connaissent que la violence, ils ne partiront et périront que dans la violence, crois-moi. Quand est ce qu’on leur fera face ? Combien d’autres Guinéens se feront ils massacrés avant qu’on ait notre « fer de lance pour la nation », nous sommes prêts à croiser le fer avec ces écervelés pour leur faire comprendre que chaque enfant qui tombe sous leur balle nous déchire au plus profond de nous ? N’ont-ils pas eux des enfants ? Alpha Condé à un enfant non ? N’ont t’ils pas d’autres choses à perdre ? Il n’y pas de victoire sans sacrifice. Tu continues à croire en ces animaux jusqu’au jour qu’ils te trancheront la veine jugulaire. Quel gâchis ?

    • Cher frère Sarifou,
      En relisant plusieurs fois vos propos depuis avant-hier, je m’aperçois que vous pointez du doigt les conséquences prévisibles de la réalité sociopolitique guinéenne actuelle, dans les véritables termes que le leader de l’UFDG et la communauté Hâli-Pular tout entière s’aviseraient bien de commencer à voir les choses, pendant qu’il est encore possible de se préparer à y faire face, conséquemment.
      En effet, comme on l’observe de plus en plus dans notre sacré pays, les enjeux patriotiques ou nationaux ne sont jamais les mêmes pour ceux qui n’ont matériellement pas grand chose à perdre et pour ceux qui ont tout à préserver. Et ce serait une erreur fatale de continuer à ignorer cela, au nom d’une certaine légalité républicaine dont la réalité se fait de plus en plus fictive. A bon(s) entendeur(s) salut !!!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info