Ecobank
AfrikaTech
AGC
Tech Generation
Accueil » Politique » Dalein après le tir contre son véhicule : ‘’J’ai survécu grâce à Dieu’’

Dalein après le tir contre son véhicule : ‘’J’ai survécu grâce à Dieu’’

Après l’annonce d’une enquête suite à la ‘’tentative d’assassinat’’ contre la personne du chef de file de l’opposition lors de la manifestation du mardi 23 octobre, Cellou Dalein Diallo se demande pourquoi il bénéfice d’une enquête et non pas le reste des victimes des répressions.

‘’Je suis même gêné. Il y a 96 personnes qui ont été assassinées, mais qui n’ont pas eu droit à la justice. Moi, pour une tentative d’assassinat, tout le monde se mobilise pour qu’on fasse une enquête. Pourquoi n’ont-ils pas fait d’enquêtes quand il s’agissait de Zakariou en 2011 jusqu’à maintenant ?’’, s’interroge le président de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG).

L’ancien Premier ministre poursuit en dénonçant l’attitude des autorités publiques. ‘’Personne n’a eu droit à une enquête. Pour mon cas, tout le monde se mobilise pour parler d’une enquête balistique’’, martèle-t-il. ‘’J’ai survécu grâce à Dieu, mais ceux qui sont morts qui n’ont pas eu droit à la justice, à la moindre enquête, pourquoi ?’’, s’interroge-t-il à nouveau.

Djiwo BARRY, pour VisionGuinee.Info

00224 621 85 28 75/djiwo.barry@visionguinee.info

Abonnez vous à la newsletter de VisionGuinée pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

3 comments

  1. C’est vrai en effet que des 98 victimes assassinés depuis Zakariaou Diallo en 2011, jusqu’à Mamadou Samba Diallo hier à Cosa, en fin d’après-midi, il n’y a jamais eu la moindre enquête judiciaire, même ayant été engagée sans aboutir.
    A qui peut-on imputer cette responsabilité récurrente si ce n’est essentiellement à la direction de l’UFDG et surtout à son leader qui est de surcroît chef de file de l’opposition républicaine ?
    Disons-le tout net: si CDD et son entourage avaient réellement un minimum de considération pour les vies des jeunes qui se font ainsi cibler et tuer à balles réelles par de haineux gendarmes, policiers ou miliciens étrangers enrôlés dans les forces de répression guinéennes, ils ne composeraient pas, comme il le font, avec un pouvoir RPGiste qui refuse ni plus ni moins que le justiciable peul soit simplement traité comme un tout autre justiciable guinéen. On ne peut pas exprimer les choses autrement.
    Mais les gens sont souvent naïfs en pensant que cela n’arrivera qu’aux autres ou aux enfants des autres; jusqu’au jour où la machine de la mort d’AC les ciblera ou visera un des leurs.
    Sinon, avec tout ce qui se passe depuis le 15 octobre notamment, CDD aurait déjà dénoncé entre autres le piège de décrédibilisation auquel il a succombé en acceptant les avantages démésurés qu’AC a vicieusement liés au statut du CFO. Mais depuis hier, l’on peut réellement craindre que tous les masques ne soient en train de tomber les uns après les autres.
    Qu’il accepte ou non l’enquête balistique sur le tir à balles réelles dont sa propre voiture a fait l’objet hier, il sera difficile de donner crédit à la sincérité des propos de CDD sur le mépris affiché du pouvoir AC pour les vies et droits fondamentaux des jeunes partisans ou supposés de l’UFDG.

  2. Cellou dallein alias (Satan rouge ) je veux savoir si tu étais dans la voiture ou pas ? puisque d’après faya millimono tu n’étais pas !

  3. Lorsque j ai regardé le pare-brise de devant j ai pensé a une balle réelle mais lorsque j ai vu les vitres de derrière j ai sérieusement des doutes.l impacte d une balle réelle est vraiment caractéristiques
    Woika

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info