Ecobank
AfrikaTech
AGC
Tech Generation
Accueil » Société » Après le gel du salaire des grévistes, le SLECG se radicalise : ‘’les 8 millions GNF sont non négociables’’

Après le gel du salaire des grévistes, le SLECG se radicalise : ‘’les 8 millions GNF sont non négociables’’

Le secrétaire général du Syndicat libre des enseignants et chercheurs de Guinée (SLECG) a durci le ton samedi après le gel du salaire des enseignants gréviste. Aboubacar Soumah a déclaré  le maintien du mot d’ordre de grève jusqu’à la satisfaction de la revendication salariale.

‘’Quelles que soient les menaces, quel que soit le gel des salaires, nous sommes déterminés à aller jusqu’au bout. Tant que les 8 millions GNF ne sont pas obtenus, nous resterons à la maison Etes-vous prêts à relâcher notre mouvement de grève ? Etes-vous prêts à reculer parce que nos salaires sont gelés ?’’, demande-t-il à des enseignants réunis en assemblée générale. Ces derniers de s’empresser de répondre : ‘’Non, non, non ! Pas de recul’’.

Aboubacar Soumah assure que les enseignants ont la même détermination pour continuer à la grève. ‘’Ce gel de salaires ne fera que galvaniser chacun dans sa position pour que la grève que nous avons engagée aboutisse afin que nous puissions obtenir les 8 millions de francs guinéens’’, laisse-t-il entendre, annonçant dans la foulée que “les 8 millions GNF sont non négociables à la phase actuelle’’.

Il accuse le ministre de l’Education nationale et de l’alphabétisation qui, selon lui, au lieu de faire face aux revendications des enseignants, a procédé au recrutement de ‘’certains contractuels, soi-disant sortants de l’ISSEG et l’ENI, et d’autres ramassés çà et là pour remplacer les grévistes. Ce qui est une violation des conventions internationales ratifiées par notre pays’’.

Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.Info

00224 666 90 54 16/boussouriou.bah@visionguinee.info

Abonnez vous à la newsletter de VisionGuinée pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

3 comments

  1. Aboubacar soumah est vraiment misérables

  2. Toi d’óu viens tu faut Soumah? Car les syndicats ont raison, j’avais dis ça le moment que Kassory etait nommer premier ministre, un grand voleur a la tête d’un gouvernement bananiére c’est tous ce que les guinéens n’avait pas besoin.
    Maintenant ils vend toute la boxite guinéenne, augment le prix du carburant tous ça pour remprire leurs comptes banqaires. Sans fout aux guinéens.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info