Accueil » Politique » Makanera : ‘’il faut être maudit pour aller dans une manifestation…’’

Makanera : ‘’il faut être maudit pour aller dans une manifestation…’’

L’ancien ministre de la communication continue de bouder les manifestations de l’opposition. Alhousseine Makanera, qui a eu un tête-à-tête dimanche avec le chef de l’Etat, s’est livré lundi à un exercice d’explications.

L’ex porte-parole de l’opposition républicaine ne semble pas filer  le bon coton avec Cellou Dalein Diallo et Cie sur les protestations de rue pour exiger le respect de l’accord du 8 aout.

‘’Jusqu’à preuve du contraire, lorsque la preuve n’est pas noble, il faut être maudit pour aller dans une manifestation. J’ai risqué ma vie’’, déclare-t-il dans les Grandes gueules.

A qui veut l’entendre, Makanera dit qu’il n’est pas prêt de mourir pour une personne dans des manifestations de rue. ‘’Je ne peux pas accepter d’aller mourir pour quelqu’un. Aucune âme n’est supérieure à une autre’’, assure-t-il.

Selon lui, ‘’quand la cause est juste, on meurt pour la patrie. Pour les élections transparentes, on meurt pour la patrie. Mais quand on vous demande de descendre dans la rue parce qu’un maire n’a pas été élu pour qu’il soit rétabli, vous mourrez pour quelqu’un’’.

Ciré BALDE, pour VisionGuinee.Info

00224 664 93 14 04/cire.balde@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

2 comments

  1. Bien dis mon frere makanera

  2. Ces propos confirment tout à fait ce que l’on dit sur ce site, entre autres, depuis des mois : CDD va finir par faire refermer le piège des mauvaises stratégies de l’UFDG sur toute la communauté Hâli-Pular notamment, qui fournit la principale base électorale de ce parti.
    Parmi ces stratégies, il y a celle suicidaire ayant récemment consisté à réunir jusqu’à des représentants d’un parti douteux comme l’UDG, pour aller soutenir aux parents de la dernière victime des tueurs du pouvoir RPGiste, que c’était le destin d’un jeune que d’être assassiné ainsi à 18 ans, en marge de la manifestation de rue. Ce « péché » de manque de courage ou d’assurance, voire d’égocentrisme que le CFO voudrait, de manière utopique, convertir en stratégie de rassemblement politique au-delà de ses bases habituelles.
    Or la seule réponse adéquate que l’on puisse faire aux propos insultants de certains petits leaders qui étaient jusque-là visiblement « missionnés » au sein de l’OR, c’est de réclamer avant tout son mea-culpa à CDD. D’abord pour les torts que les faiblesses de sa stratégie causent à la noble et juste cause que l’OR défend paradoxalement, mais également pour tous les risques qu’il fait ainsi prendre en tout premier lieu à la communauté Hâli-Pular du pays.
    Ensuite pour avoir si tardé à comprendre que c’est au prix de qualitatives alliances politiques que l’on peut y arriver dans le paysage politique foncièrement ethnicisé et corrompu de notre pays.
    Une réaction idoine face aux velléités du tandem AC-Kassory de confisquer définitivement les droits de manifestations pacifiques politiques ou syndicales, serait non pas seulement d’affirmer que l’UFDG enverrait d’autres manifestants se faire tuer impunément par les tirs à balles réelles des (mêmes) forces de l’ordre du pouvoir RPGiste, mais également de préciser avec détermination que si cela devait continuer ainsi, les Guinéens avisés commenceraient collectivement à rechercher les voies et moyens de défendre leurs vies et leurs biens.
    Car en l’occurrence, à toucher à un seul cheveu d’un CDD, d’un Abdoulaye Bah (AB) et voire d’un Faya Millimono (FM), c’est l’embrasement total qui a été fort heureusement évité depuis 1956, au nom de la paix et du fragile vivre-ensemble guinéen, que le tandem machiavélique déclencherait imparablement. En effet, trop c’est trop, il y a des limites à ne plus laisser franchir (…)

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info