Accueil » Politique » Chérif Bah estime que ‘’rien ne justifie l’interdiction de la marche pacifique’’ de l’opposition

Chérif Bah estime que ‘’rien ne justifie l’interdiction de la marche pacifique’’ de l’opposition

Les opposants n’ont pas eu le quitus des autorités pour organiser la marche prévue ce mardi 30 octobre sur l’autoroute Fidel Castro pour dénoncer le non-respect de l’accord du 8 aout. Pour le vice-président de l’UFDG, l’Etat n’a pas le droit d’interdire à l’opposition d’user un droit constitutionnel.

‘’Nous allons marcher et rien ne va nous en empêcher. On ne peut pas nous interdire d’user un droit constitutionnel‘’, a dit Ibrahima Chérif Bah, vice-président de l’UFDG en charge de la communication et des relations extérieures.

‘’Ils peuvent nous dire que l’itinéraire n’est pas approprié, mais rien ne justifie l’interdiction de la marche pacifique de l’opposition’’, ajoute-t-il au micro de VisionGuinee.

Notre interlocuteur de rappeler que l’opposition n’avait nullement pas besoin de demander l’autorisation d’organiser une manifestation. ‘’On ne fait qu’informer les autorités, on ne demande pas leur accord’’, note l’ancien gouverneur de la Banque centrale de la République de Guinée (BCRG).

Aissatou DIALLO, pour VisionGuinee.Info

00224 621 82 08 53/aissatou.diallo@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info