Ecobank
Cliquez ici pour télécharger des études de marché pour investir en Afrique
AGC
Cliquez ici pour télécharger des études de marché pour investir en Afrique
Accueil » Politique » Bantama Sow : ‘’il ne faut pas qu’on détruise notre pays à cause d’une personne’’

Bantama Sow : ‘’il ne faut pas qu’on détruise notre pays à cause d’une personne’’

Le ministre des sports et de la culture se dit préoccupé par la situation sociopolitique du pays. A VisionGuinee, Sanoussy Bantama Sow a confié qu’il est inconcevable pour l’Etat guinéen de ne pas être capable de maintenir l’ordre.

‘’De 2011 à maintenant, on est incapables de maintenir l’ordre dans ce pays. Cela est inconcevable. Nous avons des lois, si elles sont insuffisantes, il faut les modifier à l’assemblée nationale’’, a déclaré le  ministre de la culture.

Il rappelle que l’Etat a le devoir régalien d’assurer la sécurité des personnes et leurs biens. ‘’Protégeons les guinéens. Chaque citoyen doit se sentir en sécurité dans ce pays. Il faut qu’on protège les personnes et leurs biens’’, a ajouté Bantama Sow au micro de VisionGuinee.

Le ministre des sports invite les guinéens à préserver la paix et l’unité nationale. ‘’Il ne faut pas qu’on accepte d’être divisés. Il ne faut pas qu’on détruise notre pays à cause d’une personne’’, lance-t-il à l’endroit de la population.

Il estime que Dieu donne le pouvoir à qui il veut. ‘’Seul le Bon Dieu sait ce qui peut arriver demain’’, résume M. Sow.

Aissatou DIALLO, pour VisionGuinee.Info

00224 621 82 08 53/aissatou.diallo@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

One comment

  1. L’OR, l’UFDG et les Guinéens avisés commettent collectivement une erreur majeure de mépriser les fayotages insupportables de ce ministron effronté.
    Sachant pertinemment pourquoi AC s’accoquine des exaltés de son acabit, c’est en effet à tort que l’on continue quasi culturellement à ne comprendre que pour réussir à tuer un gros arbre, il faut commencer par s’en prendre jusqu’aux petites racines qui le font vivre. Avis donc aux communicants de l’UFDG, notamment…
    La communauté Hâli-Pular traîne ainsi cette fâcheuse tendance particulière à laisser impunément prospérer en son sein, les pires « brébis galeuses » que la société guinéenne ait pu générer depuis la disparition de Yacine Diallo. Et ce, surtout que notre Etat est resté désespérément basé sur des principes communautaristes et ethnicistes; comme pour empêcher tout effort visant instiller la moindre dose de démocration durable dans son fonctionnement.
    Et en se laissant indéfiniment humilier par des Fayots se réclamant de la communauté, sans même jamais leur répondre, il ne faut pas chercher loin les explications à l’arrogance et au mépris avec lesquels le pouvoir RPGiste orchestre l’implacable répression barbare et sélective, qu’il inflige ainsi impunément à nos populations en général et nos innocents jeunes manifestants en particulier.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info