Ecobank
Cliquez ici pour télécharger des études de marché pour investir en Afrique
AGC
Cliquez ici pour télécharger des études de marché pour investir en Afrique
Accueil » Société » Damaro Camara pressé d’être trimballé en justice

Damaro Camara pressé d’être trimballé en justice

Le patron de la majorité parlementaire n’en a cure de la menace de l’opposition qui lui reproche de tenir un discours ‘’arrogant et irresponsable’’, qui se radicalise de plus en plus avec des ‘’ingrédients qui peuvent conduire notre pays à la guerre civile’’.

Cellou Dalein Diallo et ses pairs n’écarte pas l’option de saisir de trimbaler le député Amadou Damaro Camara en justice. Ce dernier, favorable à l’usage d’armes à Bambeto, rétorque : ‘’Il faut être d’une mauvaise foi manifeste pour ne pas reconnaitre que l’insécurité a atteint un niveau inacceptable’’.

Le président du groupe parlementaire RPG Arc-en-ciel se défend et assure qu’il n’a pas parlé d’opposants, mais de bandits. ‘’Si quelqu’un croit qu’il est le représentant des bandits que je désigne, je l’assume, qu’il porte plainte. Parce que je n’ai pas parlé de l’opposition,mais de bandits’’, déclare-t-il d’un ton ferme.

‘’Si des bandits se trouvent dans la rue chez moi à Damaro ou sur l’axe, partout où ils seront, ils doivent être combattus avec des armes appropriés’’, persiste et signe le parlementaire. Il dit à qui veut l’entendre sur l’axe Bambeto-Cosa, des personnes ‘’s’attaquent à tous les passants, spolient les populations de leurs biens, arrachent les bijoux et les sacs des femmes et caillassent les véhicules même en dehors des manifestations, ça, c’est du grand banditisme’’.

Pour lutter contre telles pratiques, assume l’honorable Camara, ‘’on ne peut pas le faire avec des bâtons. Je le dis et le répète, malgré toute l’escalade, il faut des armes contre le grand banditisme’’.

Ciré BALDE, pour VisionGuinee.Info

00224 664 93 14 04/cire.balde@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

4 comments

  1. La présence de ces militaires sur l axe, n est pas pour les bandits . Alors pourquoi. , empêcher les opposants de manifester. ?

  2. En voila un bandit de grand grand chemin, un assassin, un vendu qui a vendu ses proches lors du coup Diarra, qui veut nous indexer d’autres bandits.

    Damaro tu finira par la ou tu as conduit tes complices. Ton compte sera regler par l’armee bientot apres leur prochain coup d’Etat.

    En attendant vas te faire chier dessus par ton idole,Alphonso Dady pouke pouke.
    Remarquez bien c’est viellard perdu, a leur age ils se comportent commr des jeunes fille. Passant leur temps a se maquiller et a se blanchir la peau. Quel turpitude.

  3. j ai beaucoup haï cet orgueilleux

  4. En 1985, d’autres vrais bandits avaient été arrêté et ont même dénoncé des complices parfois innocents. De vrais bandits lâches, aujourd’hui trônant au parlement. Peut être qu’il faut toujours être bandits pour accéder à la mangeoire. Alors laissez les nouveaux bandits aussi jouer. C’EST ça notre Guinée. Ici, pas de mérite mais le voyeurisme jusqu’au sommet.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info