Ecobank
AfrikaTech
AGC
Tech Generation
Accueil » Société » Présentation des résultats d’une étude cartographique sur l’entrepreneuriat féminin en Guinée

Présentation des résultats d’une étude cartographique sur l’entrepreneuriat féminin en Guinée

L’ONG WAFRICA (Women of Africa) Guinée, avec  le soutien financier du Fonds canadien pour les initiatives locales (FCIL), a organisé, ce samedi 24 novembre, un atelier de présentation et validation d’une étude sur l’entrepreneuriat féminin en Guinée.

L’étude a été menée dans le cadre du projet ‘’Entrepreneur numérique Club’’ qui a pour objectif de contribuer à l’autonomisation des femmes en supportant le développement d’un entrepreneuriat féminin guinéen dynamique et réseauté grâce à une cartographie des femmes et réseaux d’entrepreneures et une formation d’accompagnement professionnel et personnel par le digital.

Pour réaliser l’étude, des données sur l’entrepreneuriat féminin ont été collectées sur le terrain dans les villes de Nzérékoré, Kankan, Labé, Kindia, Boké et Conakry.

Depuis 2004, 2811 entreprises enregistrées ont été enregistrées. Parmi elles, 16,41% ont été créées par des femmes selon  des données fournies à WAFRICA par l’Agence de promotion des investissements privées (APIP).

L’étude relève que la plus grande partie des femmes évoluent dans le secteur informel dont l’artisanat, la teinture, la couture.

Selon Mme Diallo, coordinatrice du projet Entrepreneur Numérique Club, ‘’l’entrepreneuriat féminin est peu connu et visible parce que n’étant pas formalisé et structuré. Mais c’est un secteur qui est en train d’évoluer’’.

‘’Aujourd’hui, le numérique a un potentiel aujourd’hui que les entrepreneurs doivent pouvoir utiliser dans leurs entreprises pour une question de visibilité dans le monde’’, ajoute-t-elle.

L’atelier de présentation et validation de l’étude sur l’entrepreneuriat féminin en Guinée a réuni une vingtaine de  participants dans un réceptif hôtelier à Kipé.

‘’Tout ce qui peut faciliter l’inclusion des femmes entrepreneures leur permettant de faciliter leur travail à travers les outils informatiques, le ministère des Télécoms se charge de ces initiatives à travers une sensibilisation et des formations techniques’’,  rassure Mme Fatou Souaré, chef de division vulgarisation et accès universel au sein de la direction de l’Economie numérique.

L’étude a décelé un besoin criard de formation dans le domaine du numérique. Mme Souaré, représentante du ministère des Télécoms à la rencontre, a rassuré de la disponibilité de son département à soutenir WAFRICA dans la formation des femmes.

Pathé BAH, pour VisionGuinee.Info

00224 621 77 38 52/bahpathe17@gmail.com

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info