Ecobank
Cliquez ici pour télécharger des études de marché pour investir en Afrique
AGC
Cliquez ici pour télécharger des études de marché pour investir en Afrique
Accueil » Société » Lamine Bangoura, président de la cour constitutionnelle : “le plus dur va commencer maintenant”

Lamine Bangoura, président de la cour constitutionnelle : “le plus dur va commencer maintenant”

Les membres de la cour constitutionnelle se sont retrouvés à Kindia pour une retraite. Le président de l’institution, Mohamed Lamine Bangoura a déclaré, au terme des travaux, que le plus dur commence maintenant pour lui et ses coéquipiers.

Pour le successeur de Mohamed Lamine Bangoura, “le plus dur va commencer maintenant”, appelant ses collègues de la gardienne de la constitution à travailler dans un “élan de collégialité pour transformer nos ambitions”.

Il s’engage à assurer le suivi des actes de la retraite de Kindia ainsi que les propositions en vue de leur matérialisation. Au cours de la retraite de Kindia, le président de la cour constitutionnelle affirme que “nous avons pris la pleine mesure de nos faiblesses, des défis, des menaces”.

Il assure que les participants ont davantage compris l’étendue des taches qui les attendent, avant de souligner que des ressources humaines de qualité sont indispensables pour l’expansion et le rayonnement de l’institution.

Lors de sa prise de fonction après l’éviction de Kélèfa Sall, Mohamed Lamine Bangoura avait promis d’être constamment à l’écoute de ses collaborateurs. “Je serai le fidèle interprète de nos décisions communes et simple exécutant des tâches que nous aurons à définir ensemble. Nous allons aussi amorcer une nouvelle ère dont les piliers sont le respect de la loi, l’esprit de collégialité, le respect mutuel, la solidarité, la fraternité, la transparence et l’humilité”, avait-il annoncé.

Fin octobre, Kélèfa Sall dans une interview avec Jeune Afrique a déclaré qu’il se considère toujours comme le président de la cour constitutionnelle. Pour reconnaitre son éviction, il exige le respect de la loi : ‘’Tant que la procédure n’est pas respectée, je reste le président de la Cour même si, matériellement, je n’exerce plus cette fonction’’.

Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.Info
00224 666 90 54 16/boussouriou.bah@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info