Ecobank
AfrikaTech
AGC
SENACIP
Accueil » Politique » Dalein à ses partisans : ‘’On va jusqu’à djihadiser notre lutte…’’

Dalein à ses partisans : ‘’On va jusqu’à djihadiser notre lutte…’’

Le président de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG) accuse le gouvernement de donner une cotation ethnique à son combat. Cellou Dalein Diallo assure qu’il mène une lutte pour l’ensemble de la Guinée et non au profit d’une seule communauté.

‘’Le gouvernement veut ethniciser nos contradictions. On a gagné dans les urnes, ils ont volé lors de la centralisation des votes. Quand on a manifesté on a dit que nous sommes contre les soussous. Ça, c’est du Alpha Condé’’, indique l’’ancien Premier ministre à ses partisans.

Pourtant, dit-il, ‘’ceux qui ont voté pour l’UFDG sont de toutes les ethnies (…).  On va jusqu’à djihadiser notre lutte pour la satisfaction de nos revendications. Mais je suis heureux de constater que l’opinion internationale sait où est le problème’’.

Poursuivant, Dalein demande à ses partisans de ne pas se décourager et de s’attendre à une avalanche de campagnes de dénigrement contre le principal parti d’opposition.  ‘’On va dire qu’on menace la paix. Mais la paix se construit la justice, le respect des lois. Si l’Etat respecte le droit des citoyens, ce sera très facile de construire la paix. Sinon, c’est une source de conflits. Lorsqu’on vole les suffrages des citoyens pour le parti présidentiel au détriment des autres compétiteurs, vous remettez en cause la paix’’, répond-il à ses détracteurs.

Pour la figure de proue de l’opposition, ‘’il ne s’agit pas de dire que pour la paix, il faut accepter l’injustice, se soumettre sans revendiquer. Ça c’est inacceptable. Lorsqu’il est en face d’une dictature aveugle, il est de la responsabilité du citoyen de se battre pour exiger le respect de ses droits’’.

Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.Info 

00224 666 905 416/boussouriou.bah@visionguinee.info




One comment

  1. Pour la figure de proue de l’opposition, ‘’il ne s’agit pas de dire que pour la paix, il faut accepter l’injustice, se soumettre sans revendiquer. Ça c’est inacceptable. Lorsqu’il est en face d’une dictature aveugle, il est de la responsabilité du citoyen de se battre pour exiger le respect de ses droits’’.

    C’est là une déclaration de CDD qui pourrait revêtir toute sa signification politique.
    Le citoyen guinéen avisé et courageux se doit effectivement de se battre pour exiger le respect de ses droits, que confisque la « dictature aveugle » du tandem AC-KASSORY. Et ce, surtout si le leader du principal parti d’opposition à cette dictature ne se résout pas lui-même, à chaque fois, à renoncer au combat en invoquant des motifs de préservation de la paix (…)

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info