Ecobank
AfrikaTech
AGC
SENACIP
Accueil » Interview » Dalein : ‘’En Guinée, c’est bon d’être ami du président de la République’’

Dalein : ‘’En Guinée, c’est bon d’être ami du président de la République’’

Le président de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG) ne manque pas critiques à l’égard de la gouvernance actuelle. Pour Cellou Dalein Diallo, le pouvoir d’Alpha Condé brille par un manque total de transparence.

‘’Il n’y a pas de transparence dans la gestion d’Alpha Condé. Pour la réhabilitation de la route Coyah-Dabola, on nous parle d’un million de dollars par Km. Pourtant, nous avons aujourd’hui des routes en construction sur appels d’offres où le cout est de 600.000 dollars le Km’’, dénonce le chef de file de l’opposition guinéenne, dénonçant des pots-de-vin dans l’attribution des marchés.

‘’Lorsque vous faites une route, tout le monde est content. Mais ne profitez pas toujours pour enrichir le clan. Lorsque vous faites un barrage, personne n’est contre. Mais il ne faut pas toujours donner à un ami’’, conseille l’ancien Premier ministre à Alpha Condé.

De l’avis de Dalein, l’attribution des marchés publics ne se fait pas toujours dans les règles de l’art. ‘’Mais en Guinée, c’est bon d’être ami du président de la République (…). Le contribuable guinéen va rembourser une dette d’enrichissement du clan présidentiel. C’est ça la caractéristique essentielle de la gestion d’Alpha Condé’’, fustige le chef de file de l’opposition.

Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.Info

00224 666 905 416/boussouriou.bah@visionguinee.info




One comment

  1. La gouvernance RPGiste du pays est tellement catastrophique, qu’elle est objectivement contestable dans la quasi totalité les domaines où elle s’exerce.
    Mais on ne pourrait que se réjouir de voir l’OR se donner enfin les moyens de suivre de près les programmes ou projets d’investissement opaques et particulièrement ruineux, dont AC et son clan veulent se servir de surcroît pour amadouer les électeurs guinéens non avisés; que des décennies de dictatures ont culturellement habitués à manquer de tout (infrastructures routières, eau courante, électricité domestique, éducation, santé, sécurité, justice, emplois, etc.)
    Et parallèlement aux manifestations de rue pacifiques et autres initiatives de sensibilisation, dont la grève de la faim qu’observent actuellement Dr Faya Millimono du parti BL et un certain nombre de ces collaborateurs, et que je soutiens de tout coeur, c’est bien sur le terrain de la communication médiatico-politique, que l’OR devrait s’investir de manière plus intense et efficace.
    En effet, si l’on explique conséquemment aux Guinéens ne serait-ce que les vols par surfacturation des marchés que l’Etat RPGiste leur dissimule derrière chacun de ses projets d’investissement, entre autres, c’est le tandem AC-KASSORY qui comprendra de lui-même, qu’il ne doit pas persévérer dans ses velléités de 3e mandat…
    Mais le citoyen lambda, électeur ou pas, ne peut pas comprendre la différence de taille qui existe entre la construction d’une route et sa réhabilitation, qui se résume souvent aux strictes travaux de « réparation à l’identique » que l’on voit se faire couramment sur nos routes à durée de vie exceptionnellement courte.
    Was-Salam !!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info