Ecobank
AfrikaTech
AGC
SENACIP
Accueil » Société » Pour l’autre Kountigui de la Basse Côte, le gouvernement doit interpeller Elhadj Sékhouna Soumah

Pour l’autre Kountigui de la Basse Côte, le gouvernement doit interpeller Elhadj Sékhouna Soumah

La Guinée est en danger, mais c’est une terre bénie par Dieu. Sinon depuis la première République, la Guinée serait en conflit’’. Ces propos sont d’Elhadj Mamoudou Soumah, l’autre chef coutumier de la Basse Côte, qui déplore la recrudescence des débats ethniques.

‘’Quand il y a eu l’agression du 22 novembre 1970, tout le monde s’est levé comme un seul. On n’a pas dit qui est soussou, qui est peulh ou malinké (…). L’agression rebelle contre la Guinée en 2000, on s’est tous levés pour combattre l’ennemi’’, rappelle le patriarche dans un entretien avec VisionGuinee.

Le 1er décembre dernier à Tanènè, Elhadj Sékhouna Soumah, devant des fils de la Basse Guinée, a interdit la vente de parcelles de terres à des étrangers. Une décision qui met son challenger Elhadj Mamoudou Soumah dans tous ses états. ‘’Les propos d’Elhadj Sékhouna Soumah ne sont pas cohérent. Ils n’auront aucun impact sur la population de la Basse Guinée. L’impact, c’est seulement sur certains intellectuels qui cherchent leurs pitances’’, laisse-t-il entendre.

Le gouvernement, selon lui, dès après la sortie médiatique d’Ehadj Sékhouna Soumah, ‘’devrait le convoquer et lui demander qui il est et c’est quoi la Basse Guinée. Il va dire comment cette région s’est constituée cette région et si une seule ethnie peut se lever aujourd’hui pour réclamer la paternité de la Basse Côte’’.

Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.Info
00224 666 905 416/boussouriou.bah@visionguinee.Info




Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info