Ecobank
Cliquez ici pour télécharger des études de marché pour investir en Afrique
GAC
Cliquez ici pour télécharger des études de marché pour investir en Afrique
Accueil » Sport » CAN 2023 : le dossier de la Guinée ‘’introuvable’’

CAN 2023 : le dossier de la Guinée ‘’introuvable’’

La Confédération africaine de football (CAF) entend attribuer l’organisation de la Coupe d’Afrique des Nations 2021 au Cameroun et à la Côte d’Ivoire, l’édition de 2023. La Guinée, elle, voit ainsi brisé son rêve d’organiser la prestigieuse compétition africaine.

Le pays d’Alpha Condé peut-il encore espérer organiser l’édition 2025 de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) ? La question a été posée au vice-président de la Confédération africaine de football, Constant Omari Selemani.

‘’Je voudrais vous répondre avant même que vous ne terminez votre question.  Nous avons demandé au secrétariat général  de la Confédération africaine de football de nous sortir le dossier de la Guinée. Nous attendons qu’il le sorte’’, déclare l’ancien patron de la Fédération congolaise de football association (FECOFA) sur les antennes de RFI.

Il assure que l’instance dirigeante du football africain n’entend pas revenir sur le mode par lequel l’organisation de l’édition 2023 de la CAN a été attribuée à la Guinée.

En début de semaine, le journaliste sportif  Amadou Diouldé Diallo a estimé que l’attribution de la CAN 2023 à la Guinée par l’ancien président de la CAF, le camerounais Issa Hayatou est un ‘’cadeau’’ qu’il a fait au président Alpha Condé qu’il considère comme son grand frère. ‘’Le président Alpha Condé est un ami d’école d’ancien Premier ministre du Cameroun Sadou Hayatou, qui est le grand frère d’Issa Hayatou. Il venait passer ses vacances dans la famille royale du lamidat de Garoua. Le chef de l’Etat connait pratiquement toute la famille Hayatou’’, rappelle le journaliste sportif.

C’est pourquoi, selon Amadou Diouldé Diallo, ‘’Issa Hayatou a dit que la Guinée est une très grande nation, mais qui n’a jamais organisé une Coupe d’Afrique des nations. Il a attribué l’organisation de la CAN 2023 à la Guinée sans s’entourer de garanties sur le plan des textes’’.

Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.Info

00224 666 90 54 16/boussouriou.bah@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

One comment

  1. Aboubacary Siriki persiste et signe : dans l’état actuel du développement de la Guinée, organiser une CAN est une stupidité ; un luxe que la Guinée ne peut se permettre !!
    Ces millions de dollars qui seront consacrés à la construction de stades (6 aux normes internationales + 24 d’entraînement) et autres infrastructures exigées par la CAF, seront plus utiles, si on les consacraient à la construction d’écoles, de centres de santé, de châteaux d’eau et à électrifier les villages guinéens !!
    Le Cameroun avait estimé ses besoins pour l’organisation 2019 à 550 milliards de francs CFA, rien que pour la construction et la réhabilitation de ses stades ; auxquels il faut rajouter la construction d’hôtels, hôpitaux, d’aéroports, etc, conformes au cahier de charges de la CAF !!
    La Guinée a vraiment d’autres chats à fouetter !!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info