Ecobank
AfrikaTech
AGC
SENACIP
Accueil » Politique » Installation du conseil communal de Matoto : pourquoi ça traine ?

Installation du conseil communal de Matoto : pourquoi ça traine ?

Le chef de file de l’opposition a dénoncé la suspension des opérations d’installation des conseils communaux. Selon Cellou Dalein, la mairie de Matoto, convoitée par le parti au pouvoir, est devenue une patate chaude dans les mains du RPG Arc-en-ciel qui, à l’en croire, n’étant pas assuré de gagner, refuse de mettre en place l’exécutif.

‘’Depuis deux mois, on est en train de mettre en place les communes. Les élus locaux ont le même mandat 5 ans. Au regard de la loi et de la jurisprudence, ils doivent être installés le même jour’’, enseigne la figure de proue de l’opposition.

Il accuse le pouvoir d’Alpha Condé de refuser de procéder à l’installation des conseils communaux où il n’est pas sûr de gagner. ‘’L’Etat est l’instrument du RPG, c’est lui qui met en place à travers les MATD les exécutifs communaux. Mais le RPG va négocie, retourne en sa faveurs des conseillers de l’opposition ou de liste indépendante’’, fustige-t-il

‘’Depuis trois semaines,  on devait installer les communes de Ratoma et Matoto. Mais à Matoto, c’est compliqué pour eux. Ils n’arrivent pas encore à avoir le quorum. Pour eux, il faut qu’ils aient ait la commune de Matoto, sinon le RPG n’aura aucune dans la capitale. L’Etat est devenu un instrument du parti présidentiel, le RPG Arc-en-ciel, en violation de toutes les lois de la République. Il n’y a pas de recours, parce que la justice est à la solde d’Alpha Condé’’, s’insurge l’ancien Premier ministre.

Djiwo BARRY, pour VisionGuinee.Info

00224 621 85 28 75/djiwo.barry@visionguinee.info




One comment

  1. Il existe non seulement des semblants de juridictions libres en Guinée, mais surtout les instances compétentes de la CEDEAO et des Nations Unies. Face à des comportements « d’Etat voyou », comme la manière dont le pouvoir RPGiste gère notamment les élections en Guinée, aucune modération ou retenue ne peut opérer.
    Les critiques et complaintes face aux médias guinéens et/ou devant les militants acquis à l’UFDG ou à l’OR, ne troubleront pas le moins du monde la quiétude de gens qui ne font aucun mystère de leur mépris pour les lois et institutions guinéennes. Il est donc indispensable de faire preuve de plus d’imagination et d’audace (…)
    C’est pour cela que l’on ne doit pas se fatiguer de rappeler à l’entêté CFO, CDD, entre autres, cette impérieuse nécessité de revoir de fond en comble, la stratégie que l’opposition met en œuvre. Car depuis l’arrivée de KASSORY à la primature, il n’est nullement besoin de faire de dessins aux Guinéens avisés, pour leur montrer comment l’Etat RPG-AEC s’emploie cyniquement à détricoter les maigres acquis sociopolitiques qui avaient été chèrement arrachés au pouvoir du Général Conté.
    Mais sans ne serait-ce qu’une stratégie de communication, qui soit des plus adaptées et dynamiques, ce sera quasiment cause perdue que d’espérer faire entendre raison au « Mogho-Naaba de Conakry » et à son clan mafieux qui, comme on le sait, n’ont que faire de l’avenir sociopolitique et économique de la Guinée: où AC n’a aucune attache personnelle du reste (…)

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info