Ecobank
AfrikaTech
AGC
SENACIP
Accueil » Politique » Sidya Touré quitte le navire d’Alpha Condé : ‘’Je dois avouer que je n’ai pas été écouté…’’

Sidya Touré quitte le navire d’Alpha Condé : ‘’Je dois avouer que je n’ai pas été écouté…’’

Jusque-là haut représentant du chef de l’Etat, Sidya Touré a annoncé ce mardi 11 décembre, sa démission. Dans une lettre adressée au président de la République dont VisionGuinee s’est procuré d’une copie, l’ancien Premier ministre évoque les raisons de son départ de la galaxie présidentielle. Lisez !

Monsieur le président de la République,

Alors que les résultats de l’élection présidentielle de 2015 avaient donné lieu à de fortes contestations, faisant peser de lourdes menaces sur la paix sociale en Guinée, j’ai estimé, en tant que responsable d’une des formations politiques les plus importantes, qu’il fallait sortir d’une confrontation inutile dont le plus grand perdant est le peuple de Guinée.

Par engagement pour la Guinée que j’ai servie loyalement comme Premier ministre, il y a quelques années, et ce, suite à de douloureux enlèvements, j’ai décidé de poser un geste d’apaisement, en acceptant de vous apporter ma modeste contribution dans la recherche de solutions aux énormes difficultés auxquelles la Guinée se trouve confrontée.

Vous avez bien voulu me nommer haut représentant en vue de créer les conditions d’une véritable collaboration pour le bien de la Guinée, notre patrimoine commun.

Comme vous le savez, Monsieur le président de la République, cette collaboration était d’autant plus sincère que je n’ai exigé ni rétribution, ni avantage matériel parce que j’étais guide par un seul souci : être utile à mon pays.

En effet, j’avais la conviction qu’avec  l’expérience que j’ai acquise en tant qu’ancien Premier et mon expertise reconnue dans le domaine économique et financier, que je pouvais vous aider dans votre difficile tâche de construction d’un pays accusant un long retard sur le chemin du développement.

Près de trois ans après ma nomination au poste de haut représentant, force est de constater que je ne suis pas parvenu à infléchir vos orientations, qu’il s’agisse de la gestion économique permettant de créer les conditions d’une prospérité au bénéfice de tous nos concitoyens ou de la mise en place d’un dialogue politique à même de créer un climat de paix dans notre pays, condition sine qua non de tout développement.

S’agissant de la politique de développement, j’ai fait valoir, sans succès, le fait que nous commettons une grave erreur en nous obstinant à ne pas investir les importantes recettes minières dans l’économie agricole, seul moyen de sortir de la Guinée de la pauvreté endémique qu’elle connait et d’apporter à nos population le bien-être auquel elles aspirent.

Ce changement de paradigme que j’ai préconisé n’a nullement été suivi, tout comme ma proposition de faire en sorte que le maximum ait accès à l’électricité, au regard de nos immenses potentialités et des travaux importants entrepris dans le secteur de l’énergie.

De même, dans le domaine politique, je dois avouer que je n’ai pas été écouté. Conséquences, les tensions sociales perdurent, au même moment où le besoin de se rassembler et de se réconcilier se fait de plus en plus sentir.

Les manœuvres et les attitudes anti-démocratiques auxquelles, il nous a été donné d’assister, lors des dernières élections communales, ont rendu, malheureusement, la situation sociopolitique encore plus préoccupante.

Tirant les conséquences de cet état de fait, j’ai décidé de démissionner de mon poste de haut représentant, par souci de cohérence avec les valeurs de dialogue et de tolérance auxquelles je crois profondément et par respect pour mes compatriotes qui désespèrent de voir le pays s’enfoncer dans la crise.

Aussi, pour continuer à faire valoir ma vision d’une Guinée réconciliée et rassemblée et pour renouveler mon offre d’une autre politique privilégiant l’intérêt commun, l’avenir de nos enfants, le bonheur de nos compatriotes ainsi que les valeurs de paix, de tolérance et de consensus, je conduirai la liste de mon parti, l’UFR, aux prochaines élections législatives.

C’est à cette tâche que je m’attelle dès maintenant, convaincu que, par un engagement sincère, nous pouvons changer la donne, pour peu que le peuple nous fasse confiance.

J’ai foi en la Guinée et en tant que responsable politique, il est de mon devoir d’agir pour que ce pays que j’aime tant connaisse un autre destin. Agir de toutes mes forces avec toutes les guinéennes et tous les guinéens pour faire émerger une Guinée nouvelle, unie et prospère.

Je vous prie de croire, Monsieur le président de la République, en l’assurance de ma haute considération.

Sidya TOURE
Ancien Premier ministre
Président de l’Union des forces républicaines (UFR)




5 comments

  1. alpha kone ne veut pas que la Guinée avance. C’est pas son pays il a fui sa vie de misère en France pour venir dilapider notre pays comme C’est pas le pays de ses ancêtres.

  2. Le concepteur pour le 3ème mandat

    C’est un non événement

  3. Sidya, même un aveugle savait que quelques opportunistes comme Baidy et Sal se sont servi de ta naiveté politique.
    Je me souvient encore comme d’aujourdhui quand tu m’as dit droit dans les yeux á Rotterdam lors de la conference des Liberaux que tu connais Alpha depuis Abidjan que tu ne pourras jamais travailler avec lui.
    Alpha avait raison de dire que tu es un nain politique. Ton inconstance a detruit la confiance que nous avions en toi.
    Si de petits opportunistes comme Baidy et Sal reussissent á te manipuler que fairas tu avec un Alpha dans l’oposition?
    Arrêtes la politique c’est pas ton truc.

  4. Dieu merci. Vous avez enfin pris la meilleure décision. Je suis de ceux qui ont toujours pensé que vous n’auriez jamais dû accepté de collaborer avec le PRAC,car il n’est compatible qu’avec lui seul.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info