Ecobank
Cliquez ici pour télécharger des études de marché pour investir en Afrique
AGC
Cliquez ici pour télécharger des études de marché pour investir en Afrique
Accueil » Politique » Sidya Touré prend ses distances avec Alpha Condé et clarifie son positionnement politique

Sidya Touré prend ses distances avec Alpha Condé et clarifie son positionnement politique

L’ancien Premier ministre a annoncé son départ de son poste de haut représentant du chef de l’Etat, Sidya Touré, en conférence de presse, a été interpellé mardi sur le positionnement de son parti sur l’échiquier politique.

‘’Je ne sais pas pourquoi vous pensez toujours qu’au niveau de l’UFR, nous devons être avec tel ou tel autre parti’’, répond l’ex-haut représentant d’Alpha Condé à un journaliste qui l’interrogeait sur son positionnement politique après son divorce d’avec le chef de l’Etat.

‘’Pendant que j’étais haut représentant du chef de l’Etat, nous avons été le seul groupe parlementaire à voter contre la loi qui nous a envoyé dans le mur aux élections communales. (…). Au niveau de l’UFR, nous avons refusé de voter pour cette loi’’, indique-t-il.

‘’J’ai eu un entretien de deux heures et demie avec le président de la République là-dessus. A la fin de l’entretien, je lui ai dit qu’on ne votera pas pour cette loi. Parce qu’on estimait qu’elle ne répondait à la réalité de notre pays. Et nous n’avons pas voté’’, assume Sidya Touré.

Après avoir mis fin à son mariage avec Alpha Condé, le leader de l’UFR entend continuer à jouer pleinement son rôle sur l’échiquier politique. ‘’Nous sommes un parti majeur et nous allons discuter avec d’autres partis politiques de l’opposition également qui ne sont pas forcément de l’opposition républicaine’’, déclare-t-il. ‘’Laissez-nous être dans une coalition de partis pour faire des propositions nouvelles aux guinéens en dehors du cadre qui est en train de se cristalliser sur des données qui n’ont rien avoir avec la politique’’, ajoute-t-il.

En clair, Sidya Touré entend fédérer autour de lui une frange de formations politiques de l’opposition. ‘’Nous ferons un groupe d’opposition qui sera différent de l’autre [opposition républicaine] (…). Pourquoi voudrez-vous qu’on aille au RPG ou à l’UFDG ? On n’est pas obligés de le faire’’, tranche le chef de file de la troisième force politique du pays.

Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.Info
00224 666 905 416/boussouriou.bah@visionguinee.Info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

4 comments

  1. Une bonne décision. Ton alliance avec le président avait fini par bipolariser les débats politiques alors que vous êtes un acteur majeur de la vie politique guinéenne sur qui repose l’espoir de changement de la majorité des guinéens après la gestion improvisée du RPG. Je te souhaite de reprendre ta place sur l’écholocation politique pour que les débats politiques soient orientés sur les questions de développement du pays. Tu as tout mon soutien et j’ai la ferme conviction que tu es l’homme qu’il faut pour remettre les guinéens au travail dans la rigueur et dans la cohésion sociale.

  2. pour moi sa serai Une bonne ide

  3. Encore une manœuvre politique moi personnellement je m’attendais que sidya démissione avant 2020 pour encore se faire un nom…

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info