Ecobank
AfrikaTech
AGC
SENACIP
Accueil » Économie » Kassory Fofana estime qu’il est impossible d’augmenter les salaires en 2018 et 2019

Kassory Fofana estime qu’il est impossible d’augmenter les salaires en 2018 et 2019

L’Etat fait face à la difficulté d’allouer les ressources limitées face aux besoins multiples. Nous avons besoin de faire de grandes routes, des écoles, des centres de santé. Si nous mettons tout dans les salaires, c’est un problème’’.

C’est l’argument avancé jeudi soir par le Premier ministre pour justifier l’impossibilité pour le gouvernement de procéder à une hausse des salaires des enseignants. ‘’La dernière augmentation qui est dans l’ordre dans 40% date de cette année sur l’ensemble du personnel de la fonction publique’’, rappelle Kassory Fofana, invité de la télévision nationale.

‘’Pourquoi on ne peut pas faire une nouvelle augmentation ? Parce que le Programme national du développement économique et social est soutenu à hauteur de 30% au minimum par la communauté internationale. Donc, on n’est pas libres de décider comme on veut’’, assure le chef du gouvernement.

‘’Quand on a décidé de l’augmentation des 40%, le programme a été suspendu avec Washington. Les conséquences sont dramatiques pour la Guinée. Il a fallu beaucoup d’efforts du président de la République et du gouvernement pour  mener un plaidoyer consistant pour ramener un recadrage du programme afin que la Guinée n’en sorte pas’’, s’efforce de convaincre le locataire du palais de la colombe.

Dans une telle situation, dit-il à qui veut l’entendre, ‘’sauf si on veut être irresponsables, il n’est pas possible de changer en 2018 et 2019 les niveaux de salaires. Parce que ça couperait la Guinée de l’aide internationale. On ne peut pas se le permettre maintenant’’.

Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.Info

00224 666 90 54 16/bousouriou.bah@visionguinee.info




One comment

  1. Aux enseignants grévistes de voir : soit ils abandonnent la craie pour aller vers d’autres secteurs où ils pourraient toucher 8 millions comme salaire de base ou alors qu’ils abandonnent cette grève fantaisiste pour rejoindre les classes. De toutes façons, il n’y aura aucune augmentation de salaire et les salaires de ceux qui ne viennent pas en classe continueront d’être gelés. Soumah et tounkara continueront de vous mentir pendant qu’ils empochent des sous colossaux des politiciens assoiffés de pouvoir.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info