Ecobank
Cliquez ici pour télécharger des études de marché pour investir en Afrique
AGC
Cliquez ici pour télécharger des études de marché pour investir en Afrique
Accueil » Société » Cellou répond à Alpha Condé : ‘’Qu’il comprenne que je n’étais pas ministre de Dalein ou du Foutah’’

Cellou répond à Alpha Condé : ‘’Qu’il comprenne que je n’étais pas ministre de Dalein ou du Foutah’’

Cible de critiques du président de la République qui lui reproche de n’avoir pas réalisé des infrastructures au Foutah quand il était aux affaires, l’ancien Premier ministre, Cellou Dalein Diallo, n’a pas mis du temps pour réagir à la sortie du numéro 1 guinéen.

‘’Alpha Condé a toujours cherché à me décrédibiliser en démolissant les jeunes du Foutah, en leur disant que je n’ai pas réalisé  des infrastructures dans cette région dont je suis originaire’’, rétorque la figure de proue de l’opposition.

‘’Qu’il comprenne une fois pour toute que je n’étais pas ministre de Dalein ou du Foutah. J’ai été ministre de la République. La localisation des projets sur le territoire national était faite sur a base de critères objectifs et non sur la base de mes sentiments’’, indique-t-il au président de la République.

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

4 comments

  1. L’influence du premier ministre ou du ministre des TP y était à l’époque.

  2. Alpha pense que la façon dont il gouverne le pays par des stratégies ethnocentrique,dalein va faire la même chose.Les progets il les délocalise la ou ya de besoin.pas pour ses parents

  3. A ceci prés, que ici Alpha avait parfaitement raison. Je n’ai jamais rencontré un cadre de l’administration qui m’a dit : Cellou m’a donné une chance á part Aliou Condé et Koulemadou Yansané. Et c’est lá la difference avec Kassori Fofana quoi qu’on dise, il a donné la chance á beaucuop de cadres guineens.
    Alpha Condé magré les peripeties de l’exile, il utilisait toujours ses reseaux en guinee ou d’ailleurs pour placer des cadres dans l’administration.
    Personne ne contestera qu’en 2010 l’administration et l’armée ont quasiment toutes votées Alpha.
    Alpha etait informé de la mort de Conté avant Somparé encien president e l’assemblée Nationale. Preuve á l’appuis, depuis son élection il n’y a pas eu de mutinerie.
    Cellou n’a été ministre que pour Conté , Kouremalé et Kankan mais il a la baraka de tomber sur une communauté frustrée depuis des années comme Alpha qui a saisi la frustration de sa communauté pendant le reigne de Conté.

  4. De bons conseils en communication (politique) voire un stage de formation adapté : voilà ce que l’on pourrait plutôt préconiser au chef de file de l’opposition guinéenne. Car, c’est du vrai « caviar », ces attaques qu’AC et son clan se risquent ainsi de lancer maladroitement contre lui (…)
    Les deux ministres de l’ère Conté dont les réalisations concrètes restent les plus manifestes sur le territoire national, sont indéniablement Aïcha Bah pour la qualité de rénovation des écoles jusque dans les petites localités du pays, et l’ancien ministre des TP ex-PM CDD, pour les rares projets d’infrastructures bien aboutis, comme la route Dubréka-Boké et le pont sur la Fatalah, la route Kankan-Kouramalé et son pont sur le fleuve Niger, entre autres.
    Alors que les ex-PM SIDYA et LK, furent les seuls à avoir réellement eu les coudées franches pour mener leurs missions, ne serait-ce pendant un certain temps, l’on sait de manière évidente que tel ne pouvait pas être le cas de CDD, sous la gouvernance fortement « soussouisée » du Général Lansana Conté.
    Quant aux jeunes Peuls, ils sont suffisamment éclairés pour ne pas se laisser prendre à ces malheureuses tentatives de manipulation du « Mogho-Naaba de Conakry », qui n’aurait jamais dû être « imposé » à la tête d’un Etat, visiblement.
    Mais encore, faudrait-il avoir le cran de rétorquer fermement à notre « faux-professeur » de PR et président du RPG, qu’avec la communauté forestière, dans une certaine mesure certes, la communauté peule dont est issu CDD, est précisément la seule à pouvoir se prévaloir collectivement de ne pas être tenu pour comptable de la faillite de ce pays. Et bien au contraire, ceci expliquerait même cela, pourquoi pas ?…
    Ceux dont les influences conjuguées avaient coulé la gouvernance que Lansana Conté avait bien initiée, ne sont guère difficiles à identifier; puisque le système RPGiste d’AC, comble de l’ironie, a recyclé dans son sillage un bon nombre d’entre eux et ce, depuis 2011.
    CDD peut donc pas prétendre incarner la bonne alternance qui reste à offrir à l’écrasante majorité des Guinéens qui aspire à de la justice sociale et à l’évolution sociopolitique et économique du pays, tout en se targuant d’avoir privilégié jadis la localité de Dalein ou le Foutah dans la localisation des projets d’infrastructure nationaux, entres autres. Ce n’est culturellement même pas le genre de la « maison », heureusement.
    Et quoi que certains esprits en mal d’objectivité voudraient le faire croire, ce n’est pas dans le sport national que sont devenus les malversations, les détournements des biens publics, la corruption d’Etat et les trafics d’influence en tout genre, que se recrutent plus généralement les élités peules, en Guinée. Car celles-ci sont souvent soit assez frileuses pour ça, soit suffisamment éloignées des sphères de décision politique et administratif, surtout depuis l’avènement de l’actuel pouvoir ethnocentrique d’AC.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info