Ecobank
AfrikaTech
AGC
Forum du Numérique au Foutah
Accueil » Société » Dalein à propos de Tierno Monénembo : ‘’au sein de l’UFDG, on est très fiers de lui’’

Dalein à propos de Tierno Monénembo : ‘’au sein de l’UFDG, on est très fiers de lui’’


Ce samedi 29 décembre au siège de l’UFDG, Cellou Dalein Diallo a
exprimé toute sa fierté à l’égard du célèbre écrivain Tierno Monénembo, lauréat du Grand Prix de la Francophonie 2017 de l’Académie française, qui a pris part à l’assemblée générale du principal parti d’opposition.

Dalein dira à ses partisans que le talent de l’auteur de ‘’Le Roi de Kahel’’ est reconnu de tous. ‘’C’est un écrivain de talent, reconnu au niveau international. Mais pas suffisamment en Guinée, on ne sait pas pourquoi. Certainement, parce qu’il est ami à Cellou Dalein Diallo même s’il n’est pas un militant de l’UFDG’’, assure l’ancien Premier ministre.

‘’C’est l’une des meilleures plumes du continent africain. La Guinée au eu l’opportunité de fêter les nombreuses distinctions qui lui ont été attribuées à travers le monde. Mais je pense qu’on ne l’a pas fait suffisamment’’, estime l’opposant qui exprime sa fierté à l’égard de Tierno Monénembo.

‘’Qu’il sache qu’au sein de l’UFDG, on est très fiers de lui en tant que citoyen guinéen, non pas en tant que militant de notre parti. On doit être fiers d’un talent comme celui-là’’, conclut la figure de l’opposition de l’opposition.

Djiwo BARRY, pour VisionGuinee.Info

00224 621 85 28 75/djiwo.barry@visionguinee.info




One comment

  1. Tierno Monénembo (TM) n’est pas seulement « l’une des meilleures plumes du continent africain », mais également titulaire d’un authentique doctorat en biophysique des universités françaises.
    Le patriote engagé qu’il a toujours été, et qui connaît de surcroît suffisamment notre soi-disant « opposant historique », n’a nullement besoin d’être reconnu par un Etat qui est surtout d’essence ethnocentrique et autocratique sur fond de corruption et de violences politiques.
    Sans vouloir parler à sa place, c’est ce message de liberté d’esprit-là que TM avait sans doute voulu exprimer à la face de la communauté intellectuelle guinéenne notamment, en refusant ce « dîner politiquement empoisonné », auquel AC lui avait fait convier à l’Elysée par François Hollande, en avril 2017.
    Et c’est surtout cette vision-là, qui n’a visiblement pas été suivie ou présentée à sa juste valeur de fierté républicaine y compris à la tête de l’UFDG ou de l’OR. Le célèbre écrivain guinéen, à l’instar de centaines d’autres élites guinéennes, est forcément sympathisant de toute cause politique qui ouvrirait enfin réellement au pays la seule voie de salut, que sont l’édification d’un Etat de droit et la consolidation d’une unité nationale. Tout le contraire du foutoir politico-administratif sur fond d’ethnocentrisme dont on a malheureusement fait de cet Etat qui était pourtant si prometteur, à son accession à l’indépendance.
    Et ce que l’on peut rappeler plus particulièrement à l’adresse de CDD, c’est le fait que ses aspirations politiques personnelles, tout légitimes soient elles, le condamnent, lui encore plus que d’autres, à davantage d’efforts de mobilisation des Guinéens (toutes communautés, régions et catégories sociales confondues), de courage ou d’assurance, de modestie et d’inspiration; le tout au service d’une meilleure efficacité de la lutte d’opposition politique qu’il mène fort salutairement en vue de l’indispensable alternance démocratique dont l’écrasante la majorité des Guinéens avisés aura manifestement besoin pour pouvoir se sortir de l’emprise de cette spirale de gouvernances de corruption, de violences et de misères ambiantes (…)

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info