Ecobank
AfrikaTech
AGC
Tech Generation
Accueil » Société » Dalein qualifie de ‘’bidon’’ l’assainissement de Conakry tous les derniers samedi du mois

Dalein qualifie de ‘’bidon’’ l’assainissement de Conakry tous les derniers samedi du mois

Le dernier samedi de chaque mois est consacré à l’assainissement de la ville de Conakry. De 6h à 11h, la circulation est interdite sur les grandes artères de la capitale. Une mesure que fustige l’ancien Premier ministre Cellou Dalein Diallo qui estime que le gouvernement brille par des décisions populistes.

‘’Des militants de l’UFDG ont été arrêtés arbitrairement. Beaucoup sont dans des commissariats. Ils venaient à l’assemblée générale du parti, ils ont été arrêtés avec leurs motos alors qu’ils n’ont violé aucune loi”, s’indigne le président de l’Union des forces démocratiques de Guinée.

D’autres militants et sympathisants du principal parti d’opposition, selon Dalein, sont obligés de rester chez eux en raison de cet ‘’assainissement bidon que le gouvernement incompétent et incapable fait semblant d’organiser tous les derniers samedi du mois’’.

‘’Ce n’est pas comme ça qu’on fait l’assainissement, on ne réinvente pas la roue’’, apprend-il à l’équipe de Kassory Fofana, assurant que le pouvoir prend des décisions ‘’populistes’’ pour faire croire à l’opinion que le ‘’gouvernement travaille’’.

Djiwo BARRY, pour VisionGuinee.Info

00224 621 85 28 75/djiwo.barry@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

One comment

  1. Ces arrestations visent surtout les militants et sympathisants de l’UFDG dont les FDS du pouvoir RPGistes peuvent monnayer financièrement les libérations et exécuter impunément leurs missions de persécution de l’opposition.
    Jusqu’à quand les réactions des leaders de ce parti se résumeront-elles à de simples dénonciations verbales voire à des paiements des rançons exigées pour la libération de ces citoyens guinéens à part entière ?
    On a bien vu cette semaine les comportements insolemment différenciés de ces mêmes FDS vis à vis des militants du RPG-AEC qu’elles avaient laissés complaisamment envahir les locaux de la mairie de Matoto, et la répression sauvage dont elles ont usé quand il s’est agi des militants de l’UFDG, qui voulaient venir sur les mêmes lieux et pour lê même but politique affiché, lundi dernier (…)
    Il est certes plus facile de pester derrière son clavier d’ordinateur à des milliers de km des lieux de répressions policicières, me dira-t-on. Mais je crois qu’il est encore préférable de ne pas se taire, où que l’on soit, face à la routine de telles manifestations d’injustice sociale.
    La communauté peule et hâli-pular de Guinée, ne serait-ce que par sa majorité démographique et son dynamisme économique, est de loin celle qui contribue le plus aux recettes budgétaires de l’Etat et donc à la rétribution de ces agents assermentés et miliciens ou donzos déguisés sous les uniformes des FDS guinéennes. Tout nous renvoie ainsi inexorablement à la nécessité d’une meilleure réponse politique de la part de l’UFDG face à cette répression ciblée, qui vise avant tout à stigmatiser la communauté ethnique du chef de file de l’opposition guinéenne, CDD.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info