Ecobank
Cliquez ici pour télécharger des études de marché pour investir en Afrique
GAC
Cliquez ici pour télécharger des études de marché pour investir en Afrique
Accueil » Société » AOB et Jean Guilavogui restent en prison : ‘’On ne peut pas croiser les bras et attendre une grâce présidentielle’’

AOB et Jean Guilavogui restent en prison : ‘’On ne peut pas croiser les bras et attendre une grâce présidentielle’’

Le chef de l’Etat a décidé d’accorder sa grâce à Fatou Badiar Diallo, Almamy Aguibou Diallo et Mamadou Alpha Diallo. Le commandant Alpha Oumar Boffa Diallo dit AOB, présenté comme le cerveau de l’attaque contre le domicile du président de la République, et Jean Guilavogui, tous deux condamnés à perpétuité, restent en prison.

Maitre Alseny Aissatou Diallo, membre du collectif des avocats de AOB et Jean Guilavogui, ne baisse pas la garde. Il espère que ses clients feront partie des prochains bénéficiaires de la grâce présidentielle en faveur de personnes en conflit avec la loi.

‘’Constitutionnellement, le président de la République est le seul à exercer le droit de grâce. S’il exerce ce droit en faveur de nos clients, on ne pourra que nous en réjouir’’, indique l’avocat.

Il rappelle qu’en mars 2017, la cour suprême avait cassé le jugement de la cour d’assises de Conakry. Le dossier sur l’affaire du domicile du président de la République a été renvoyé au tribunal de première instance de Dixinn.

Maitre Diallo rassure que le collectif des avocats continuera le combat judiciaire pour obtenir la libération de AOB et Jean Guilavogui. ‘’On ne peut pas croiser les bras et attendre une grâce présidentielle’’, précise-t-il dans Œil de lynx. ‘’Nous allons continuer à nous battre comme des lions dans un couloir pour voir si la justice pourra les libérer’’, conclut-il au micro de nos confrères.

Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.Info

00224 666 905 416/boussouriou.bah@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

4 comments

  1. Ne pas libérer AOB et Jean Guilavogui est injuste,parce que,certains présumés auteurs de ce coup manqué contre Alpha Condé sont en toute sécurité et liberté,tels que:Bah Oury et autres…

    • il revient au Président de la république et à lui seul d’accorder sa grâce à qui il veut

      • Mais avant de parler de grâce parlons du droit. Ces pauvres gens qui sont en prison ont été acquitté par la cour suprême. Donc ils ont droit à leurs liberté. S’ils sont encore en prison c’est parce que Alpha l’a voulu. Au lieu de gracier des personnes libres pourquoi les emprisonner ? Dieu regarde tout le monde

        • Abdoul Aziz DIALLO

          En Guinée, le droit et les lois sont foulés aux pieds. Et c’est le Président de la République lui même qui se dit Professeur de droit se permet de tels abus. Tout le monde observe et personnes ne bronche. Pauvre pays

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info