Ecobank
AfrikaTech
AGC
SENACIP
Accueil » Économie » Le gouvernement présente ses vœux de nouvel an au président de la République

Le gouvernement présente ses vœux de nouvel an au président de la République

Les membres du gouvernement, avec à leur tête le Premier ministre, ont présenté leurs vœux de nouvel an au président de la République. Lors d’une cérémonie organisée ce mercredi 3 janvier à Sékhoutouréyah, Kassory Fofana a salué le leadership et la clairvoyance du chef de l’Etat.

Le locataire du palais de la colombe a mis l’occasion à profit pour annoncer au président de la République que les membres du gouvernement seront sur le terrain désormais pour être plus près des préoccupations des populations dont ils doivent être à l’écoute pour mériter leur confiance.

VisionGuinee vous propose l’intégralité du discours du chef du gouvernement…

Excellence Monsieur le Président de la République ;
Mesdames et Messieurs les Présidents des Institutions Républicaines ;
Mesdames et Messieurs les membres du Gouvernement ;
Mesdames et Messieurs les Conseillers de la Présidence  de la République ;
Excellences Mesdames et Messieurs les membres du Corps diplomatique et consulaire ;
Mesdames et Messieurs les représentants des Organisations Internationales ;
Monsieur le Chef Etat-Major général des Armées;
Messieurs les Chefs d’Etats-Majors particuliers des Forces Armées ;
Monsieur le Gouverneur de la ville de Conakry ;
Monsieur le Grand Imam de la grande Mosquée Fayçal ;
Monsieur l’Archevêque de Conakry ;

Excellence Monsieur le Président de la République,

L’honneur me revient en ce début d’année, au nom de votre Gouvernement dont vous avez voulu me confier la direction, de vous présenter nos vœux de bonne santé de longévité, de prospérité et de bonheur. J’associe à ces vœux du Gouvernement et les miens propres, votre famille, vos proches et toutes les personnes qui vous sont chères.

L’année 2018 qui vient de s’achever aura été, comme partout ailleurs, une année riche en évènements au rythme de l’instabilité qui caractérise notre époque, marqué par de grands défis et de nombreux bouleversements qui constituent des épreuves pour tous les Etats surtout les plus fragiles.

Malgré tout, grâce à Dieu, grâce à votre clairvoyance et la qualité de votre leadership, notre pays est resté débout, notre peuple n’a rien perdu de sa foi en son avenir et a montré sous vos auspices, sa capacité de résilience aux chocs exogènes et endogènes, la force de son espérance et de son génie créateur.

Excellence Monsieur le Président de la République,

En 2018, notre pays a célébré le 60ème anniversaire de son accession à l’indépendance sous le signe de la « souveraineté assumée », je pourrais ajouter aussi car telle a été votre volonté, sous le signe de la « Vérité à propos des circonstances de notre indépendance et de la Justice à l’égard des acteurs de ce passé héroïque souvent oubliés et rarement cités ».

Excellence Monsieur le Président, cet exemple parmi tant d’autres, montre que vous êtes attaché à rétablir la vérité en tout et à défendre la justice pour tous.

Les dernières festivités commémoratives de notre indépendance ont été l’occasion pour les Guinéens à travers la participation de plusieurs Chefs d’Etat et de Gouvernement ainsi que de nombreuses délégations étrangères, de mesurer votre audience personnelle auprès de vos pairs et des autres Etats et aussi de se rendre compte que la voix du peuple de Guinée à travers votre Auguste personne, est redevenue audible et respectée davantage en Afrique et dans le monde. Une Guinée réconciliée avec elle-même et ouverte sur le monde, telle a été la démarche qui vous a guidé tout au long d’un demi-siècle de votre parcours politique, telle est aujourd’hui votre vision en tant que Chef de l’Etat. 

Excellence Monsieur le Président,

Je tiens à vous féliciter pour votre récente tournée à l’intérieur du pays. Je tiens à vous rassurer comme vous l’avez souhaité, que les membres du Gouvernement seront sur le terrain désormais pour être plus près des préoccupations des populations dont ils doivent être à l’écoute pour mériter leur confiance et donc la vôtre.

Cette tournée à travers le pays, nous inspire des leçons dans l’exercice des fonctions que vous avez bien voulu confier à chacun de nous.

Premièrement, lorsqu’il s’agit de la Guinée et des Guinéens, vous ne ménagez ni votre temps, ni vos efforts, ni votre énergie, ni même votre santé. Cet engagement patriotique et l’abnégation au service des Guinéens, est pour nous autres vos proches collaborateurs à la fois une fierté et une source d’inspiration de tous les instants.

Votre passion pour le pays, Monsieur le Président de la République, l’engagement et la détermination qui vous caractérisent pour la cause de la Guinée et des Guinéens, sont autant de vertus contagieuses qui fascinent vos concitoyens, vos collaborateurs en particulier les membres du Gouvernement qui travaillent dans l’ardeur de cet élan patriotique.

Deuxièmement, à travers votre style de gouvernance, et dans la relation quotidienne avec vos compatriotes, on apprend l’humilité dans la grandeur et le respect des autres dans l’humilité.

Excellence Monsieur le Président,

Le Gouvernement que j’ai la charge de conduire sous votre haute direction, a pris fonction dans un contexte de tous les défis et de toutes les espérances. Comme vous le savez, dès le début, nous avons été confrontés à une succession de crises syndicales, sociales et politiques devenues récurrentes.

Nous faisons nôtre Monsieur le Président, vos recommandations encore réitérées à l’occasion des votre discours de nouvel an, à savoir, privilégier le dialogue et la concertation autant que faire se peut pour régler tous les différends qui peuvent se poser à la société. Mais lorsqu’il s’agit de maintenir l’ordre public, de préserver la vie des citoyens et de leurs biens, il faudra assumer pleinement toutes les responsabilités qui incombent à l’Etat. Parce que, comme chacun le sait « Quand l’Etat est fort il nous écrase, quand il est faible, nous périssons tous ». Il s’agit de rechercher souvent l’équilibre entre le bâton et la carotte.

Monsieur le Président, le défi de nos jeunes démocraties est de concilier en effet l’exercice des droits et libertés reconnus à tous avec le respect de l’Etat de Droit, des principes et des Lois de la République.

Excellence Monsieur le Président de la République,

Tout le monde est unanime que la Guinée a changé et chacun d’entre nous est plus fier d’être Guinéen et bénéficie d’un meilleur cadre de vie. Comme l’a dit feu Houphouët Boigny, le vrai bonheur, on ne l’apprécie que lorsqu’on l’a perdu. La majorité des Guinéens de bonne foi et de tous les horizons, de même que les observateurs reconnaissent tout ce que vous avez apporté à ce pays en si peu de temps, parce que vous voulez aller très vite et bien.

Ils seront plus nombreux encore demain nos compatriotes à vous exprimer leur gratitude pour tous les changements tant nombreux et significatifs que vous avez apportés ; notamment dans le domaine des infrastructures, de l’énergie, des mines, du développement rural, de la santé, de l’éducation, des nouvelles technologies. Certes même si beaucoup reste à faire, force est de reconnaitre que beaucoup a été déjà fait sous votre magistère et cela dans tous les domaines de la vie économique et sociale.

Comment pourrais-je ne pas mentionner votre engagement personnel pour l’autonomisation économique des femmes et des jeunes à travers les MUFFA et les MC2 qui se révèlent aujourd’hui être des instruments efficaces de lutte contre la pauvreté.

Comment pourrais-je ne pas saluer votre politique de développement des collectivités à la base matérialisée par la création de l’Agence nationale de financement des collectivités (ANAFIC) et l’affectation d’office de 15% des recettes minières à ces collectivités pour favoriser le développement d’un tissu économique local dynamique et une répartition équitable de la prospérité, vaincre ainsi plus efficacement la pauvreté.

Et comment ne pas saluer les perspectives induites dans l’ambitieux programme d’habitat social destiné à garantir à chaque guinéen un toit décent.

Je m’en voudrais si je passais sous silence, la réforme réussie des forces de défense et de sécurité ; le renouveau dans les sports et la redynamisation des arts et de la culture comme facteurs de cohésion sociale par excellence.

Que dire donc de l’année qu’on vient à peine d’amorcer et quelles perspectives d’actions Gouvernementales ?

Excellence Monsieur le Président,

Il me plaît de rappeler que vous m’avez assigné la mission de centrer l’action du Gouvernement autour de la problématique du partage de la prospérité pour que les efforts de redressement de l’économie et de création de richesse dans le pays profitent à un plus grand nombre de Guinéens de façon à réduire la pauvreté, les inégalités et promouvoir ainsi la justice sociale.

En effet Monsieur le Président, en humanisme reconnu, ayant une forte sensibilité sociale, vous voulez la prospérité pour tous les Guinéens et le bonheur pour chaque Guinéen. Je sais que vous ne vous sentez jamais heureux tant qu’un seul Guinéen se sent malheureux. C’est tout à votre honneur et c’est notre devoir à nous vos collaborateurs de nous mobiliser derrière vous, pour relever le défi du bonheur pour chacun et de la prospérité pour tous.

En 2019 donc, je prends l’engagement devant vous que le Gouvernement s’emploiera à mettre l’accent sur le social c’est-à-dire sur la satisfaction des besoins des populations pour un partage de la prospérité qui tienne compte des couches les plus vulnérables. La création très prochaine d’une Agence nationale d’inclusion économique et sociale participe de cette ambition.

De même, la mise en œuvre des programmes visant à accroitre l’accès des jeunes et des femmes à des emplois durables, à assurer leur employabilité et à faciliter leur insertion socioprofessionnelle reste d’une haute priorité.

Somme toute, le Gouvernement s’emploiera à apporter des réponses appropriées à toutes préoccupations de nos concitoyens qui interpellent l’action publique.

Excellence Monsieur le Président de la République,

Je ne saurais terminer mon intervention de circonstance, sans vous exprimer au nom de votre Gouvernement, mes vifs remerciements et ma profonde reconnaissance pour la confiance placée en nous individuellement et collectivement, surtout pour les félicitation chaleureuse que vous nous avez adressé dans votre discours de nouvel an pour le modeste travail accompli. J’ai été sensible à vos mots d’appréciation et d’encouragement à l’endroit de ma modeste personne. Ces mots qui ont été d’une grande résonnance   pour moi, m’invite à redoubler d’effort dans le travail et à demeurer loyal dans la collaboration.

Ainsi en 2019, je tiens à vous donner l’assurance que le Gouvernement sera encore au travail sous votre impulsion, pleinement conscient de ses responsabilités face aux grands défis de la Nation. Je voudrais terminer en vous réitérant nos vœux les meilleurs pour la nouvelle année. Puisse Dieu continuer à guider vos pas et inspirer vos actions.

Que Dieu vous bénisse,

Que Dieu bénisse la Guinée et les Guinéens.

Je vous remercie.

  




Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info