Accueil » Société » Ça coince pour la signature de l’accord : ‘’il y a un point d’achoppement,’’ révèle Aboubacar Soumah

Ça coince pour la signature de l’accord : ‘’il y a un point d’achoppement,’’ révèle Aboubacar Soumah

Aboubacar Soumah laissait entendre lundi que la signature de l’accord de sortie de crise allait intervenir ce mardi. Finalement, les choses ne se passent pas comme prévu. Le numéro 1 du SLECG révèle l’existence d’un point d’achoppement dans les négociations, sans donner plus de détails.

Il était 21h, quand Aboubacar Soumah décide de quitter son bureau pour rejoindre les délégués du SLECG autour de la table de négociations. ‘’Je rejoins la commission de négociations qui est installée à Palm Camayenne. Le ministre Tibou Kamara et l’inspecteur général du travail y sont ainsi que les membres de l’USTG’’, a-t-il annoncé à des enseignants.

‘’Il y a un point d’achoppement. Je me déplace uniquement pour cela. Je viens pour qu’on puisse discuter de ce point afin que nous puissions harmoniser les positions’’, a-t-il rassuré.

En attendant, a-t-il renchéri, ‘’je demande à tous les enseignants de rester calmes.  N’engagez aucune action sur le terrain sans l’ordre du bureau exécutif national. Tout le monde doit se calmer. Attendez que je rejoigne l’équipe pour discuter de ce point et revenir vers vous’’.

Salématou BALDE, pour VisionGuinee.Inf

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info